Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 23:10

Photo : Leçons en plein air - Spiti Valley - Inde - Septembre 2006

Bonjour à tous,

Je commence par vous souhaiter une bonne et heureuse année 2007. Qu'elle vous apporte tout le bonheur du monde ...

Qu'est-ce que le bonheur ? Vaste sujet qu'il nous serait temps d'aborder au quotidien. Apprendre aux enfants à conjuguer "être heureux" à toutes les personnes du singulier et du pluriel, ou bien des singuliers aux pluriels. Sommes-nous heureux, ou ne le sommes-nous pas, that is the question (mes hommages à William) ? Je suis heureux, tu es heureux, il-elle (y compris bien sûr les animaux, les minéraux, les plantes, les fleurs, la terre, les autres planètes, les astres, le ciel, le soleil, les autres formes de vie sur les autres planètes et dans les autres galaxies, etc.) est heureux, nous sommes heureux, vous êtes heureux, ils-elles (les mêmes, tous ensemble, et non à s'étriper dès qu'autrui pense autrement) sont heureux.

Voilà mon voeu le plus cher pour 2007. Le BONHEUR. D'aucuns disent qu'il ne s'agit là qu'illusion. Mais Et si c'était vrai ? Et si nous pouvions, nous pauvres terriens, enfin, être heureux. ETRE, tout simplement. SOI. Avec un grand S. MOI, avec un grand M. Le petit s (ou le petit m) fermant dorénavant son caquet. Comme des poules endormies bienheureuses après avoir accompli leur mission de vie : pondre.

Car n'aurions-nous pas tous, nous aussi, comme les poules, ce que nous pourrions appeler une mission de vie, un chemin de vie ? Comme un parcours (d'obstacles parfois) dont seule une part de nous-mêmes, énigmatique et silencieuse (de moins en moins cependant par les temps qui s'accélèrent) pourrait avoir connaissance ou en aurait ainsi décidé, soumettant notre petit s ou notre petit m, c'est selon, à la rude épreuve de la soumission. Notre petite intelligence au service de la grande, pour une fois. Et peut-être, avec délice, pour toujours. Qui sait, un jour prochain ? Lorsque toutes nos petites intelligences auront reconnu leur infériorité face à nos grandes, seules, véritables intelligences, peut-être alors pourrions-nous commencer à croire au bonheur ?

La vie deviendrait un long, très long fleuve tranquille, très tranquille. Et tous les lundis, ce ne serait peut-être pas ravioli, mais le début d'une nouvelle semaine d'apprentissages et de découvertes fabuleuses avec notre grande intelligence, notre professeur à domicile, notre maître d'école intérieur. Une question, et, hop, je lève le doigt vers mon maître d'école intérieur. Facétieux, il joue aux devinettes avec moi, utilise mon corps, mon environnement, ma famille, mes amis, mes songes, mon intuition, me fait des croche-pattes, place dans ma bouche un mot au lieu de celui que je m'apprêtais à utiliser.

A suivre. Suspense.

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...