Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 00:11

Bonjour à toutes et à tous,

Chose promise, chose due. Je vous ai donné il y a deux semaines un grand rendez-vous pour le mardi 1er mai 2007. Parce que ce jour sera pour moi, le premier d'un mois personnel sous la vibration du 22. Loin de moi l'idée de vous faire un exposé de numérologie, nous y reviendrons plus tard si vous le souhaitez. Ce blog sera ce que vous, lecteurs internautes, en ferez. Mais le 22 est un maître-nombre, à l'instar du 11 et du 33, mais aussi de tous les nombres doubles (44, 55, etc). A chaque chiffre et à chaque nombre correspond une vibration particulière, une énergie donnée. La double présence d'un chiffre renforce l'énergie du nombre.  

En janvier 1998, le corps médical m'a annoncé que j'étais atteinte d'une maladie de Hodgkin, au stade 3 voire 4 (sur 4). J'avais 35 ans. J'exerçais la profession passionnante de journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies de communication depuis 5 ans, après une dizaine d'années dans des sociétés de conseil du même domaine. Je n'ai pas eu le choix. Mon état de santé défaillant a stoppé net ma carrière professionnelle. Je suis devenue une patiente, avec un seul objectif en tête, ma survie. En 2002, j'ai décidé d'écrire un roman témoignant de cette expérience. Je suis partie au Laos afin de prendre de la distance pour réaliser ce projet.

 

Photos 1 à 3 : entre la première (Le Roaliguen, Morbihan) et la troisième image (Le Piton de la Fournaise, La Réunion), 11 mois se sont écoulés, 11 mois de fréquents séjours à l'hôpital, de traitements lourds et de souffrances physiques et morales. Le voyage aux îles de la Réunion et Maurice du début janvier 1999 fut une grande victoire pour la voyageuse que j'ai toujours été.

Je n'avais pas tenté, jusqu'à présent, de mettre ce roman à la disposition du public. Je n'ai pas, pour l'heure, recherché d'éditeur. Mais il est temps pour moi de vous faire part de cette expérience et de tout ce qu'elle m'a apporté. Ce livre se veut un message d'espoir pour tous ceux qui ont traversé ou vivent actuellement une expérience similaire. Ou dont l'un des proches est ou fut concerné. Ce livre témoigne, avec l'humour nécessaire à l'acceptation, des moments vécus tout au long de ma maladie. Il vous entraînera également en quête de sens. De la maladie, de la vie, des dysfonctionnements individuels et collectifs. Cette expérience fut pour moi le début d'une nouvelle vie, d'une autre compréhension, d'une quête d'adéquation avec ma conscience supérieure. Le début d'un long voyage intérieur, riche de découvertes et de rebondissements, que chaque voyage aux quatre coins du monde contribue à étoffer.

 

Si j'ai envie de tenter l'aventure d'un début de publication en ligne, je doute cependant qu'un écran offre le même confort de lecture qu'un livre. Aussi je lance une souscription afin de pouvoir éditer la version papier de cet ouvrage. Il me faut pour cela réunir  500 souscripteurs au minimum. Le cas échéant, les frais de port seront gratuits pour les 500 premiers. Vous trouverez tous les détails dans la rubrique souscription.

Pourquoi commencer cette publication le 1er mai 2007, en ce premier jour d'un mois personnel 22 ? Chaque élément de la nature, minéral, animal, végétal, chaque astre, chaque planète, chaque être humain, chaque forme de vie sur terre et dans l'univers émet ses propres vibrations. Et reçoit des formes de vie avec lesquelles elle communique leurs propres vibrations. Chaque couleur véhicule une énergie particulière, de même que chaque sentiment, chaque pensée, chaque acte, chaque parole. Il en va de même pour chaque nombre. Si l'on se réfère à l'ouvrage de Thérèse Gagnon, intitulé "Les dates nous parlent", aux éditions Le Dauphin Blanc, le 22 construit pour les autres, pour l'humanité, pour l'univers, pour l'amour. Il sert l'humanité par ses énergies de maîtrise de la matière. Qu'est-ce que l'énergie ? La face invisible de la matière ? Que l'on peut percevoir, mesurer, ressentir, mais que nos sens ordinaires (la vue, l'ouïe, l'odorat, le toucher, le goût) ne peuvent généralement pas évaluer. Et pourtant, Albert Einstein avait établi un lien très précis avec la matière : E=Mc2.

Alors, si je pouvais, à ma petite échelle, par mes actions liliputiennes, servir un tout petit peu l'évolution de la conscience collective et individuelle sur terre, j'aurais le sentiment d'avoir accompli mon chemin de vie. Merci d'avance, de votre attention et de votre soutien.

Lire les pages publiées de la Patiente

S'inscrire sur la liste des souscripteurs à la version papier

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

isabelle56 01/05/2007 23:10

inscription faite ! moi, je le veux ce roman... j'ai lu la première page avec grand intérêt... j'attends avec impatience la suite...Bises

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...