Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 19:01

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je vous remercie de vos visites, de vos encouragements pour ce blog et de votre soutien pour l'édition d'une version papier de mon roman en ligne "La Patiente". Je vous proposerai bientôt de nouvelles rubriques sur le thème fédérateur de ce blog, le voyage et la découverte du monde extérieur et du monde intérieur. Merci à tous ceux qui apprécient le contenu de ce blog d'en communiquer l'existence à leur entourage. La conception d'un blog et son alimentation fréquente en nouveaux articles requièrent de nombreuses heures de travail. Donc, plus ces articles ont de lecteurs, plus l'initiative en vaut la peine.

Je vous propose aujourd'hui un cadre réalisé pour les 50 ans de ma marraine. Elle a choisi pour l'entrée de sa maison une tapisserie ivoire, et un carrelage de même couleur contenant des filaments ocre et marron. Connaître la destination de ce tableau m'a permis d'en déterminer avec précision sujets, couleurs et format. Voici le résultat :

 

 

 

 

Photo N°1 : pour cette réalisation, je me suis inspirée d'une suggestion d'habillage du passe-partout décrite dans le numéro 56 du magazine Idées de Cadres (février-mars 2007). Dans la rubrique Astuces, Josiane Poncin y explique comment réutiliser des restes de papiers en les assemblant côte à côte sur un passe-partout, par exemple.

 

 

 

 

Photo N°2 : Cette technique est simple à mettre en oeuvre, et autorise toute la créativité dont on est capable. Il faut simplement s'armer d'un peu de patience, surtout pour un cadre de cette dimension (80 cms x 37 cms).

 

 

 

 

Photos N°3 et 4 : J'aime marier les couleurs. Il ne s'agit pas là de restes de papiers, mais de feuilles spécialement choisies pour ces trois cartes africaines. J'ai employé ces quatre papiers pour les sous-cartes et le passe-partout.

 

 

 

 

Photo N°5 : J'ai superposé trois sous-cartes habillées de couleurs dégradées, du plus clair au plus foncé. Les sous-cartes sont séparées par des cartons de 3mm faisant office de réhausses. Ces dernières confèrent plus de profondeur à l'ensemble. Un biseau anglais borde chacune des des trois cartes africaines, habillé du même papier ivoire à motifs blancs que le premier passe-partout.

 

 

 

 

 Photo N°6 :un second biseau anglais sépare le premier passe-partout du second, habillé de petites bandes de papiers juxtaposées. Pour l'habillage de ce deuxième biseau anglais, comme pour celui des baguettes, achetées à l'état brut, j'ai opté pour un papier cuir ou skyvertex marron avec de petites touches d'ocre, rajoutant ainsi à l'élégance de l'ensemble. En outre, il est très agréable et aisé d'utiliser du papier skyvertex pour recouvrir baguettes, biseaux et cartonnettes.

 

 

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous en cliquant ici

Pour découvrir « La Patiente », mon roman en ligne, c’est là

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

scrapajo 14/05/2007 23:14

magnifique ton travail fait toujours avec goût et soin, j'aime beaucoup aussi les tons
biz

isabelle56 13/05/2007 22:25

quel magnifique travail, appliqué, soigné avec ce merveilleux goût créatif qui est le tien ! Quelle chance cette marraine !Bises

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...