Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 11:22

Bonjour à toutes et à tous,

Vous le savez désormais, vous qui visitez ou avez déjà parcouru les articles de ce blog, j'ai vécu l'expérience il y a quelques années de la maladie que l'on qualifie généralement de "grave". J'ai tiré de cette période de ma vie nombre d'enseignements précieux, et je souhaite communiquer au plus grand nombre les réflexions, apprentissages, découvertes engendrés par ces années de ma vie. Si douloureuses, et si riches à la fois. 

Pour comprendre le sens de cette "sortie de route", j'ai dévoré de nombreux ouvrages, exploré diverses disciplines thérapeutiques, expérimenté plusieurs d'entre elles, assisté à des conférences variées. Je vous raconterai progressivement ce que j'ai appris, dans mon roman "La Patiente", bien sûr, mais aussi dans les différentes rubriques de ce blog.

Les sages et les philosophes des quatre coins du monde ont inspiré ma quête de sens. Il me plaît souvent de me laisser guider par mon intuition et d'ouvrir un livre à n'importe quelle page. Sauf que c'est justement à cette page là que le livre s'est ouvert, et non une autre. Tout a un sens. Aujourd'hui, j'ai ouvert un petit livre de Maximes et Pensées de Confucius à la page 77 (d'André Silvaire, aux Editions du Rocher), et je vous en livre la teneur. Bonne méditation...

"Les facultés de l'homme souverainement parfait sont si puissantes qu'il peut, par leur moyen, prévoir les choses à venir. L'élévation des familles royales s'annonce assurément aussi par d'heureux présages ; la chute des dynasties s'annonce assurément aussi par de funestes présages ; ces présages heureux ou funestes se manifestent dans la grande herbe nommée chi, sur le dos de la tortue, et excitent en elle de tels mouvements qu'ils font frissonner ses quatre membres. Quand des événements heureux ou malheureux sont prochains, l'homme souverainement parfait prévoit avec certitude s'ils seront heureux ; il prévoit également avec certitude s'ils seront malheureux ; c'est pourquoi l'homme souverainement parfait ressemble aux intelligences surnaturelles".

Tout a un sens. Et les dates des événements, leur importance et leur signification. Votre mariage prendra une tournure différente selon que vous aurez épousé votre conjoint un 17 juillet 1975 ou un 11 août de la même année. A chaque jour correspond une vibration particulière, qui favorisera ou non certains de nos actes. Ou, pour le moins, les marquera de connotations et de couleurs variables. Nous y reviendrons ultérieurement. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à me poser des questions à l'adresse suivante : leblogdelapatiente@yahoo.fr

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous en cliquant ici

Pour découvrir « La Patiente », mon roman en ligne, c’est là

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...