Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 11:33

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je vous propose aujourd'hui, dans la rubrique "une photo de voyage, une pensée", une photo réalisée l'été 1995 lors d'un voyage au Vietnam. Nous avions parcouru le Vietnam du sud au nord en sept semaines, avec un aller Paris-Saïgon / Ho Chi Minh Ville et un retour Hanoï-Paris.

 

 

Photo : A l'entrée du temple caodaïste de Tay Ninh à une centaine de kilomètres au nord-ouest d'Ho Chi Minh Ville. Le caodaïsme a emprunté à diverses religions de l'Orient et de l'Occident : bouddhisme, confucianisme, taoïsme, hindouisme, spiritisme vietnamien, christianisme, islam. Son père fondateur, Ngo Minh Chieu rêvait d'en faire une religion idéale. On trouve même à l'intérieur du temple la statue de Victor Hugo.

 

Voici la pensée qu'elle m'inspire : j'aime le respect des asiatiques pour leurs intérieurs, et pour ceux des autres. Avant d'entrer dans un lieu, privé comme public, les asiatiques se déchaussent automatiquement, laissant dehors les poussières et autres garnitures collées à leurs semelles lors de leurs déambulations à l'extérieur. Les sols sont souvent en bois, pour la plupart bien entretenus, et il est fort agréable de sentir le contact du bois sous ses pieds.

Je suis sensible à cette tradition, et je l'applique moi-même chez moi et chez les autres, souvent au grand étonnement de mes hôtes, parfois à leur grand contentement. L'on n'ose souvent rien dire lorsque, après une visite, nous découvrons nos parquets rayés et nos sols maculés, et que, pour l'agrément d'une soirée, nous devons passer des heures à effacer des traces qu'il aurait été si faciles de limiter. Et surtout, il ne faut jamais rien dire à nos chères têtes blondes ou brunes qui viennent de patauger dans la boue et les mares d'eau ! Ce souci asiatique me semble le premier des respects de nos hôtes. Question de sensibilité, sans doute. D'aucuns parleraient de maniaquerie. Peut-être. Tout réside dans la façon de considérer et de respecter les autres.

 

 Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...