Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 11:33

 

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons rendez-vous aujourd'hui avec la suite des aventures du Tour du Monde de l'Enfance, un voyage de quatorze mois à travers l'Amérique centrale, l'Amérique du Sud et l'Asie du Sud-Est.

 

 

Photo N°1 : la découverte culinaire fait partie intégrante du voyage. Parfois, nous avons croisé des récalcitrants qui ne voulaient rien manger d'autres que leur steack-frites franco-français (et un peu belge quand même). A chacun ses plaisirs. J'ai une prédilection pour la cuisine asiatique, mais j'ai savouré d'excellents mets dans chaque pays traversé. Sur cette photo, une femme guatemaltèque prépare les traditionnelles "tamales", sorte de pâte confectionnée avec de l'eau de riz, farcie de viande ou de légumes, enveloppées d'une papillotte de feuille de bananier et cuites au feu de bois.

Dans les deux premiers articles, je vous ai présenté, d'une part, nos motivations et le fil conducteur de notre voyage, d'autre part, les huit mois de préparation intensive et le contexte de première guerre du Golfe dans lequel nous avons conçu notre projet. 

Il me faut maintenant vous informer de notre itinéraire. Nous avons donc atterri à Guatemala Ciudad, capitale du Guatemala le 2 juin 1991. Il était 21 heures. Il faisait nuit. Nous avions décidé non seulement de faire des reportages sur la vie ordinaire des enfants du monde, mais également de nous déplacer... à bicyclette. Rien que ça. Nous avons donc embarqué à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle avec, pour chacun, un VTT flambant neuf. Nous dépassions le poids maximum, ainsi que l'encombrement maximum autorisé, bien sûr. Au risque de nous faire refouler avec nos engins d'aventuriers en devenir, ou de commencer par grever notre budget de l'année en nous acquittant d'une surtaxe. Nous avons donc parlementé avec l'hôtesse de la PAN AM. Expliqué avec force détails notre projet, notre rêve. Nous avons alors mis nos vélos dans de grands cartons, et la compagnie aérienne les a embarqués sans problèmes, pour le prix de notre billet d'avion. Mieux, nous fûmes gratifiés de places... en classe affaires, la classe économique étant complète. Quoi de mieux pour commencer ce merveilleux périple ? Si l'on croit aux présages, celui-là ne nous échappa point. Avec nos tenues de routards, nous dénotions un peu parmi les businessmen. Mais qu'importe, nous volions vers la grande aventure de notre existence. Avec champagne et petits fours. Peut-être l'unique occasion du voyage !

Photo N°2 : Autre spécialité culinaire d'Amérique centrale, les "tortillas de maïz". Les tortillas constituent l'alimentation principale des habitants de la région. Certains ne peuvent se nourrir que de tortillas et d'un peu de sel, trop pauvres pour ajouter un quelconque aliment supplémentaire à leurs repas quotidiens. Les galettes sont fabriquées avec de la farine de maïs et de l'eau. Les femmes préparent la pâte à l'aube, et commencent à cuire les galettes sur une plaque de cuisson posée au dessus d'un feu de bois. Cela demande parfois plusieurs heures pour préparer les tortillas de la journée pour toute la famille. Très tôt, les fillettes contribuent à cette tâche réservée à la gente féminine. Bien sûr, l'industrialisation est passée par là, et les tortillas sont de plus en plus fabriquées en usine. Mais tout cela a un coût, que nombre de familles ne peuvent supporter...

Voici donc, pour vous mettre l'eau à la bouche, l'itinéraire de ces quatorze mois extraordinaires :

AMERIQUE CENTRALE

-Guatemala

-Belize

-Honduras

-Nicaragua

-Costa Rica

AMERIQUE DU SUD

-Equateur

-Bolivie

-Argentine

-Uruguay

-Chili

TRANSIT de quelques jours AUX ETATS-UNIS, à San Francisco et Los Angeles

ASIE DU SUD-EST

-Thaïlande

-Cambodge

-Malaisie

-Singapour

-Ceylan

Nous sommes revenus sur le sol français le 26 juillet 1992.

Suite de l'aventure du Tour du Monde de l'Enfance le jeudi 28 juin 2007
 
Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
 
Evadez-vous vers les cinq continents
 
 
 
 
 
Découvrez « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...