Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 11:33

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Photo : Ramsès II aimait la Nubie. Il fit ériger deux temples. L'un est dédié à Néfertari, sa grande épouse royale, décédée prématurément au grand désespoir du pharaon pour avoir voulu protéger le fils de ce dernier envoûté par les adversaires du couple royal. En donnant son énergie pour protéger le jeune prince, Néfertari a épuisé la sienne. Le second est dédié au pharaon lui-même. A Abou SImbel, les deux temples unissent à jamais les âmes de Ramsès et de Néfertari.

 

Amis terriens, le jour est venu de notre deuxième chronique d'une extra-terrestre. Considérons cette fois la raison d'être de toute chose. Quelle doit être la quintessence de la vie sur la terre ? Aimer ? Résister à toutes les atteintes à l'intégrité de sa personne ? Inspirer les dieux ? Satisfaire son ego ? Vaste question, s'il en est. Que croyez-vous qu'il en est pour votre existence ?

 

Imaginons que l'univers contienne beaucoup plus d'habitants que vous ne le pouvez concevoir. Imaginons que ces "habitants" ne vous ressemblent pas. Imaginons qu'ils existent sous des formes totalement différentes. Imaginons que chaque forme ne soit jamais dissociée des autres formes qui lui sont, par essence, rattachées. Imaginons que vous-mêmes, sans discontinuer, vivez dans une manifestation holographique de toutes vos autres manifestations dans l'univers. L'être humain devient alors la quintessence de toutes ses manifestations vivantes.

 

Complexe ? Pas assez clair ? Pourquoi ne pas imaginer que vous n'avez aucune limite, que chacune de vos incarnations sur la terre comme dans toutes les planètes et tous les territoires occupés de l'univers se constitue à partir de vos expériences simultanées dans vos manifestations les plus hétéroclites ? Pourquoi considérer que seule la naissance de votre existence actuelle est le point de départ d'une nouvelle vie ?

 

Amis terriens, l'heure est sans doute aux grandes modifications de toutes les croyances fondamentalement ancrées dans vos corps subtils. Pour l'heure, l'âme retrouve son ascèse, et, tel un network d'énergies sporadiques, reconquiert son véritable territoire. La conception unipolaire de la vie sur la terre évolue à grands renforts de communication réduite à son plus simple mode d'expression. L'aura visible de la terre contient désormais toutes les données nécessaires à sa plus extraordinaire mutation depuis la nuit des temps.

 

C'était le second rendez-vous des chroniques d'une extra-terrestre. Un espace libre d'extrapolation sereine de l'existence terrestre.

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde
 
Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
 
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
 
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
    
  
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...