Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 00:53

Bonjour à toutes et à tous,

Photo : Ile de Tinos, Cyclades, Grèce, août 2000

Voici une photo pour tous ceux qui ne sont pas partis en voyage cet été, pour tous ceux qui ont passé leurs vacances sous la pluie, pour tous ceux qui ont troqué maillots de bain et tenues d'été contre le véritable ciré marin breton et les bottes assorties (à ce propos, j'en ai vu de toutes les couleurs et de tous les styles, des bottes, au festival des Vieilles Charrues, des roses à fleurs bleues et vertes, des oranges à pois, des bottes de fermier, des cuissardes de pêcheur à pied, des bottes marines, etc... c'est promis, l'an prochain, je publie sur mon blog un reportage sur les bottes aux Vieilles Charrues, ça m'apprendra à oublier mon appareil photo)...

J'ai même entendu ce matin à la radio que la journée à la plage organisée par le Secours Populaire pour les enfants qui n'ont parfois jamais vu la mer a du être écourtée pour cause de pluie. "La première fois en 30 ans", disaient-ils. Pauvres de nous, le ciel n'arrête pas de pleurer de grosses larmes depuis... les élections. Les éléments ont changé de saison et ont peut-être perdu la raison. C'est bien connu dorénavant, il n'y a plus de saisons. L'été en avril, alors que les dictons avertissaient de ne pas se découvrir d'un fil, la neige au mois d'août, mais surtout pas en hiver, la pluie tout le reste du temps. Qu'est-ce qui lui prend à la terre ? Et au ciel son compère ? La terre et le ciel auraient-ils décidé de s'allier pour souligner les ignominies des humains à leur égard ? Il existe une loi universelle, dite de cause à effet, que je dénomme volontiers la loi du retour. Tout ce que nous émettons, nous le recevons, dans cette vie ou dans une (ou plusieurs) vie ultérieure. Le bon, comme le moins bon. Pour l'instant, nous assistons à un remake moderne du déluge. Certains petits malins ont-ils pensé à bâtir la nouvelle arche et à recenser les espèces encore vivantes qui pourront y embarquer ???

Photo : allez, une exception pour une fois, avec une deuxième photo, toujours de l'île de Tinos, en Grèce. De quoi rêver un peu, par le temps qui court...

Voici pour vous une photo toute de bleu vêtue, une porte ouverte vers la réflexion sur ce que nous avons fait de notre si belle nature. Et surtout sur ce que nous voulons en faire maintenant. N'est-il pas temps d'accepter que la nature est plus forte, et que nous y gagnerions à l'écouter et à abonder dans son sens. Ah oui, j'oubliais. Il faut d'abord y croire. Croire que l'on peut entendre les messages et les émotions des fleurs, des arbres, des minéraux, des animaux. Croire que tous ces êtres vivants peuvent nous aider à nous comprendre nous-mêmes. Alors seulement, nous pourrons peut-être inverser le cours des événements, et redonner sa noblesse à notre terre-mère.

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

isabelle56 25/08/2007 20:16

j'aime tes photos, tes textes, tes pensées...Bises

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...