Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 00:01

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Photo : Le Sphynx des Pyramides de Guizeh aurait-t-il résisté à l'usure du temps pour assister à l'éveil de notre once de sagesse intérieure ? Egypte, Le Caire, novembre 2003.

 

Je voudrais aujourd'hui rendre un hommage à tous ceux qui ont osé, osent, et oseront affirmer leur différence et leur compréhension de la complexité de la vie terrestre. Car il est politiquement incorrect de défier la pensée unique, la pensée majoritaire, le dogme "bien pensant". Certes, nous ne sommes plus au temps des dictatures, des monarchies et de l'inquisition, mais il est encore délicat dans notre société moderne d'oser être ce que l'on est au plus profond de nous-mêmes.

 

Alors je voudrais rendre hommage à tous ceux qui furent un peu en avance sur leur époque et dont les inventions ont fortement imprégné de leur ingéniosité les siècles suivants. Je voudrais rendre hommage à tous ces aventuriers, ces explorateurs qui ont élargi nos horizons géographiques.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui ont lutté pour leurs idées, parfois dans la solitude la plus profonde, parfois au fond d'une geôle, contre le rouleau compresseur de leurs opposants et détracteurs.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui osent expérimenter ce que leur suggère leur intuition, à tous ceux qui osent créer, inventer, définir de nouveaux horizons.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui ont péri dans le dénuement et l'isolement le plus total parce que leurs talents ou leurs connaissances ne furent reconnus que bien longtemps après leur mort

Je voudrais rendre hommage, enfin, à tous ceux qui, au risque d'être raillés, rejetés, conspués ou pire, rayés de la carte terrestre, ont osé, osent et oseront poursuivre leurs investigations sur le ou les sujets de prédilection de leur existence afin de divulguer les résultats de leurs travaux de recherche au plus grand nombre.

Je voudrais rendre hommage à toutes ces femmes et à tous ces hommes illustres, souvent à titre posthume, et à tous ces anonymes, qui ont contribué, contribuent et contribueront à élever la conscience humaine afin d'éclairer nos vies et de leur donner un sens.

Je voudrais rendre hommage à cette once de sagesse qu'un jour, peut-être, nous posséderons tous au plus profond de nous-mêmes, ou, mieux, que nous retrouverons au fond de nous-mêmes.

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde
Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
  
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...