Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 00:22

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Quelques conseils pratiques avant un départ pour le Sikkim. Je ne vais pas reprendre les informations des guides de voyage, je vous laisse le soin de les consulter. Par contre, je veux attirer votre attention sur les précautions à prendre lors du dépôt de demande de votre visa.

Tout d'abord, sachez qu'il y a généralement foule le matin très tôt devant l'ambassade de l'Inde à Paris qui ne délivre parfois les visas qu'au compte-gouttes. Pensez donc à vous lever de très bonne heure, et à venir attendre votre tour devant les grilles du consulat d'Inde dès 6h-7h. Si vous êtes chanceux, un ticket vous sera délivré, sésame indispensable pour déposer votre dossier de demande de visa le jour même. Sinon, vous reviendrez le lendemain, et ainsi de suite jusqu'à ce que vous ayez obtenu votre sésame.

Photo N°1 : Veillez à prendre une marge suffisante avant votre départ pour l'obtention de votre visa auprès du Consulat d'Inde, surtout en période de grande affluence en Inde (à partir d'octobre-novembre), et vérifiez que votre visa porte la mention ad hoc pour votre entrée au Sikkim.

Si vous habitez en province, vous pouvez également adresser votre demande par courrier directement à l'ambassade, ou encore passer par une société spécialisée dans l'obtention des visas. J'ai opté pour Visas Express, 54, rue de l'Ouest (BP 48), 75 661 PARIS Cedex 14. Attention, certains organismes similaires n'hésitent pas à vous affoler sur les délais d'obtention du visa pour vous "vendre" la procédure d'urgence à 150 euros (50 euros pour le montant du visa reversé à l'ambassade, le reste pour son obtention). En procédure normale (12 jours de délai), il m'en a coûté 76 euros, pour un retrait sur place du passeport. En cas de réexpédition du passeport à domicile, il faut ajouter les coûts d'un envoi en Chronopost, soit environ 20 euros.

 

Lorsque vous remplissez votre demande de visa, veillez à indiquer dans la rubrique N°18 intitulée " Lieux de visite en Inde ", que vous vous rendez au SIKKIM. Et lorsque vous irez retirer votre passeport, vérifiez bien que celui-ci porte la mention spéciale pour le SIKKIM : "Valid for 16 days in all open areas in Sikkim". Sachez qu'il est possible de prolonger la durée de ce visa pour le SIKKIM sur place, et que l'accès à certaines zones du territoire, proche de la frontière tibétaine, est fermé. En outre, les véhicules locaux ne sont autorisés à effectuer que certains trajets. Par exemple, le taxi qui nous a conduits de Gandtok au Tsomgo Lake n'avait d'autorisation que pour ce seul trajet. Si vous partez avec votre propre véhicule, renseignez-vous consciencieusement avant d'arriver au Sikkim. 

 

 

Photo N°2 : la moitié d'entre nous n'avait pas ce tampon apposé sur leur visa indien. Karine, notre accompagnatrice, a du faire un aller-retour de Darjeeling à Siliguri (plus de 6 heures de trajet), pour obtenir un permis d'entrée pour ceux qui en étaient dépourvus !!!

  • AMBASSADE de L' INDE Section consulaire

  • Adresse : 20 / 22 RUE ALBERIC MAGNARD - 75016 PARIS

  • Tél : 01 40 50 71 71  - Fax : 01 40 50 09 96

  • Site Web : http://www.amb-inde.fr

  • Horaires d'ouverture : Dépot : du lundi au vendredi de 09H30 à 10h30  - Retrait : du lundi au vendredi entre 16h00 et 17H00
  • PERMIS SPECIAUX
    SIKKIM : à préciser sur le formulaire dans la rubrique n° 18 ="Lieux de visite en Inde"
    Un visa spécial permettant la visite de GANGTOK, RUMTEK, PHODANG valable pour 15 jours de séjour sera délivré sur le passeport lors de l'obtention du visa de tourisme classique. Source : www.visas-express.fr 

    Pour être informé(e) de la parution des prochains articles sur ce blog, abonnez-vous
     
    Pour lire les autres articles de ce carnet de voyage "de la plaine du GANGE aux monastères bouddhistes du SIKKIM", c'est ici
     
     
     
     
    www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension. 

    Partager cet article

    Repost0

    commentaires

    Blog À Part...

    • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
    • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
    • Contact

    New : mon camino portugais!

    Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

    Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

    Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

    Compostelle 2012

    1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

    Remontez Le Temps

    Qu'ai-je à dire ?

    Référencé sur...