Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 12:25

 

      FICHE ETAPE N°1

 

Etape N°

Date

Départ

Arrivée

Kms / jour

Total

kms

Hébergement

1

5.05.2012

Le Puy-en-Velay (43)

Saint-Privat d'Allier (43)

23,9

23,9

Camping-car

 

L'étape en images 

Jour-1-compresse-1000-pixels--17-.jpg

Jour-1-compresse-1000-pixels--2-.jpg Jour-1-compresse-1000-pixels--4-.jpg

Jour-1-compresse-1000-pixels--6-.jpg Jour-1-compresse-1000-pixels--5-.jpg

Jour-1-compresse-1000-pixels--7-.jpg Jour-1-compresse-1000-pixels--8-.jpg

 

Chaque matin, à 7h, les pèlerins peuvent assister à une messe suivie d'une bénédiction à la cathédrale du Puy-en-Velay : un grand moment d'émotion partagée, de doutes aussi...


 

Villes et Villages traversés

Nombre de kilomètres depuis le départ de l'étape

Renseignements sur Internet

Peut-on y dormir ?

Y-a-t-il des curiosités à visiter ?

Le Puy-en-Velay

 

http://www.ot-lepuyenvelay.fr/

http://le.puy43.free.fr/

Δ


Hameau de la Roche

5,4 kilomètres

 

 

 

Saint-Christophe-sur-Dolaison

8,5 kilomètres

http://www.communes.com/auvergne/haute-loire/saint-christophe-sur-dolaison_43370/

Δ

Ramourouscle

14,2 kilomètres

 

 

 

Montbonnet

16 kilomètres

http://www.leprogres.fr/haute-loire/2011/08/14/montbonnet-escale-a-1130-metres-pour-les-pelerins

Δ

Le Chier

21,8 kilomètres

 

Δ

 

Saint-Privat d'Allier

23,9 kilomètres

http://www.mairie-saintprivatdallier.fr/

Δ

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--11-.jpg   Jour 1 compressé 1000 pixels (12)

Jour-1-compresse-1000-pixels--14-.jpg   Jour 1 compressé 1000 pixels (13)

 

Les premiers pas de ces quelques 1600 kilomètres à parcourir : mélange de joie intérieure face à cette extraordinaire aventure, et d'incertitude quant à mes capacités physiques de parvenir à destination. Je ne me suis pas vraiment préparée, si ce n'est en travaillant dans mon jardin. Même si je suis plutôt active et sportive, je ne suis pas randonneuse, je n'ai jamais marché 30 kilomètres en une seule journée, je n'ai jamais marché 20 à 30 kilomètres chaque jour pendant des semaines...

 

Ma plus grande difficulté de l'étape

 

Les intempéries. Pour entamer ce long périple vers Saint Jacques de Compostelle, pluie, vent, froid, grêle furent au rendez-vous. La veille, alors que je rentrais à mon camping-car après avoir visité Le Puy-en-Velay, l'orage gronda au dessus du rocher de Saint Michel d'Aguilhe. Il était 19h. Devais-je retarder mon départ ? Nulle intempérie ne pouvait servir d'excuse. Je décidai de m'assurer une journée au sec sous mon ciré marin Cotten, conçu pour la pêche en mer !

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--16-.jpg Jour 1 compressé 1000 pixels (18)

 

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--19-.jpg Jour 1 compressé 1000 pixels (20)

Ultré-é-ia, ultré-é-ia...c'est le chemin de tous les jacquets. Pour entendre le chant de Compostelle, interprêté par les frères prémontrés de Conques, cliquez ici 

 


Mon meilleur souvenir de l'étape

 

L'instant de communion des pèlerins dans la cathédrale du Puy-en-Velay, lors de la bénédiction qui nous est accordée par le recteur de la cathédrale. Nous étions une centaine ce matin là, de toute la France, mais aussi de Nouvelle-Zélande, d'Allemagne, du Brésil, d'Italie ou d'Autriche. Marie, de Lille, s'est attardée comme moi après la bénédiction et le tamponnage des crédencials. Marie fut ma première amie du Chemin. Nous nous sommes suivies et retrouvées régulièrement pendant toute la durée de ce premier tronçon, et, nos emplois du temps respectifs faisant bien les choses, sur une partie de mon second tronçon, à la mi-juin !

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--35-.jpg  Jour 1 compressé 1000 pixels (36)

Jour 1 compressé 1000 pixels (28)  Jour 1 compressé 1000 pixels (29) 

 

Premier jour pluvieux, pèlerinage heureux ? Cette première journée fut épique : pluie, froid, grêle, vent. Un vrai baptême du feu ! Ou plutôt du froid ! Fort heureusement, j'étais bien à l'abri dans mon ciré marin, mais il ne fut possible de l'emporter que parce que je rejoignais mon camping-car le soir pour ce premier tronçon...   

 

A ne pas manquer

.La visite du Puy-en-Velay et de ses merveilles : la cathédrale, la vieille ville, le rocher et la chapelle Saint Michel d'Aguilhe, le rocher Corneille et sa statue Notre-Dame de France,

.L'accueil des pèlerins tous les soirs au relais Notre Dame (29, rue du Cardinal Polignac) et la bénédiction des pèlerins tous les matins à 7h en la cathédrale.

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--15-.jpg  Jour-1-compresse-1000-pixels--21-.jpg

 

Ces deux bornes se situent à la sortie du Puy-en-Velay, distantes seulement d'un ou deux kilomètres l'une de l'autre. Alors combien de kilomètres faudra-t-il marcher jusqu'à Saint Jacques de Compostelle ? 1521 ou 1698 kilomètres ? Notez que la flèche, à l'angle de la place du Plot (au Puy-en-Velay) borne mentionne 1511 kilomètres, et qu'elle se situe quelques kilomètres avant les deux bornes ci-dessus... C'était juste pour le clin d'oeil, car après toute cette distance parcourue, quelques dizaines supplémentaires importent peu...


Pour en savoir plus sur

 

Du Puy en Velay à Nasbinals : carte, dénivelé, hébergements

http://www.gr-infos.com/gr65a.htm

 

Superbe photo panoramique de la Chapelle Saint Roch de Montbonnet

http://www.arnaudfrichphoto.com/chapelle-saint-roch-de-montbonnet.htm

 

L'atelier de vitrail Karine Evrad à Montbonnet

http://www.linternaute.com/sortir/evenement/selection/journees-patrimoine/atelier-vitrail-karine-evrard-montbonnet-haute-loire.shtml

 

Jour-1-compresse-1000-pixels--27-.jpg  Jour-1-compresse-1000-pixels--22-.jpg

 

Premiers lieux d'accueil spécial pèlerins de la via Podiensis, premiers sourires chaleureux de bienvenue. A droite, les jeunes du village se relaient pendant toute la saison jacquaire pour offrir thé et café chauds aux pèlerins, contre une petite pièce qui servira à acheter des denrées pour les pèlerins suivants, et alimenter la caisse de l'association des jeunes ! J'ai rencontré Nadine, jeune allemande venant de terminer ses études, au premier embranchement à la sortie du Puy-en-Velay. Elle marche jusqu'à Santiago. Ludwig lui, est autrichien. Chaque année, il marche un mois. Autriche-Suisse la première année, Suisse-Le Puy-en-Velay la deuxième, Le Puy -Saint Jean-Pied de Port en 2012. Nous ne parlons aucune langue commune. Les sourires et les gestes feront l'affaire...


Jour-1-compresse-1000-pixels--37-.jpg  Jour-1-compresse-1000-pixels--41-.jpg


Jour-1-compresse-1000-pixels--42-.jpg  Jour 1 compressé 1000 pixels (43)

 

La pluie a enfin cessé lorsque nous sommes arrivés au village "Le Chier". Arrivée à Saint-Privat d'Allier, je reprendrai la navette affrêtée par l'office du Tourisme du Puy en Velay pour revenir au Puy chercher mon camping-car...et revenir me garer à Saint Privat pour y passer la nuit, et être proche de la ligne de départ pour la seconde étape.


L'auberge en clichés 

 

 

Hébergement*

Tarif 2012*

Description

Avantages

Inconvénients

**

Camping car

0 euros

Mobilvetta Winnipeg Capucine, avec un grand lit dans la capucine

.Partager de bons moments avec les autres pèlerins camping-caristes

.Se retrouver le soir dans sa maison à roulettes, sans devoir partager sa nuit avec des ronfleurs et craindre une propreté toute relative et les punaises de lit !

.Eviter de porter son sac à dos (seul un petit sac de journée suffit)

.Limiter les frais d'hébergements et de restaurants, manger équilibré et bon marché

.Avoir plus d'intimité et de temps pour soi, seule (pour écrire, réfléchir, méditer...)

.Recueillir la sympathie des autres pèlerins comme dans tout choix différent de la majorité

.Etre à l'écart des autres pèlerins le soir, et donc de manière générale

.Consacrer deux à trois heures par jour à l'intendance (retourner chercher le camping-car, faire les courses, le plein d'essence, chercher un emplacement pour se garer, etc)

.Ne pas découvrir les auberges pour pèlerins, ne pas vivre l'ambiance communautaire après l'arrivée

 

 

 

 

 

 

 

 

              ♣♣

 

 

 

 

*Durant le premier tronçon de mes pérégrinations vers Saint-Jacques de Compostelle, j'ai utilisé mon camping-car. A la fin de l'étape, je faisais de l'auto-stop pour revenir au point de départ de la journée chercher mon camping-car. Puis je déplaçais le camping-car jusqu'au point de départ de l'étape du lendemain.

** Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l'univers, déclaré patrimoine de l'Humanité par l'Unesco il y a 25 ans. Chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin est aussi un cadeau. J'ai donc décidé d'apprécier chaque hébergement m'ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣, deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣. Et mon camping-car mérite bien eee, pour tous les bons et loyaux services rendus depuis des années, et encore une fois pendant ces onze premiers jours de marche depuis Le Puy-en-Velay.

J'y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l'émotion d'un accueil, à l'harmonie entre les pèlerins le soir de mon passage, à l'humeur des hospitaliers, à la difficulté de l'étape ou à la météo du jour... Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l'atmosphère de l'hébergement, son âme et celle de l'accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l'esprit du Chemin, et aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l'autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre leur objectif.

Copyright : Voyageursdunouveaumonde.com 

Pour revenir à la liste des 71 étapes, cliquez ICI  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...