Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 23:56

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je pousse un coup de gueule aujourd'hui contre la junte birmane qui n'hésite pas, une fois de plus, à faire l'usage des armes et de la violence pour réprimer un vaste mouvement populaire et désespéré, après avoir conduit son peuple à la famine, à la dictature et au désespoir. J'ai entendu hier à la radio qu'il y avait en Birmanie autant de moines bouddhistes que de militaires. Les premiers parviendront-ils à sauver le peuple de l'oppression barbare des seconds ?

Je pousse un coup de gueule aujourd'hui contre tous les oppresseurs, dictateurs, fous sanguinaires, bourreaux, persécuteurs qui conduisent leurs victimes, par des actes de barbarie et de torture physique, morale, spirituelle, intellectuelle... à la perte de la dignité la plus élémentaire quand il ne s'agit pas de leur vie !

Je pousse un coup de gueule aujourd'hui contre tous les manipulateurs, conscients et inconscients, de pensées, d'énergies, de croyances et d'intelligences, qui conduisent les foules vers la déchéance et la perte de repères.

 

Y EN A MARRE DE LA VIOLENCE ET DE L'INTOLERANCE.

A QUAND LE RESPECT DES AUTRES ET DE SOI-MEME ???

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde
Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
  
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.
Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 22:36

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voici un nouveau cadre (heureusement que j'en ai encore en stock, car je n'ai guère le temps pour mes loisirs créatifs depuis....le début de l'été). Aujourd'hui, j'ai décidé de vous présenter le premier cadre que j'ai réalisé.

 

 

 

Photo : j'aime les couleurs saturées. J'ai pris cette photo lors d'un séjour au Cap Vert (Cabo Verde), début janvier 2001, sur l'île de Sal. Rien de tel que de jolies maisons colorées pour mettre le coeur en fête, et conjurer la misère des habitants de cette dizaine d'îles plus désertiques les unes que les autres.

 

 

Cette réalisation date du mois d'octobre 2004, à l'époque où découper des cartons s'avérait un exercice extrêmement fastidieux, où habiller un passe-partout -proprement- requérait la plus grande des attentions et des patiences, voire nécessitait plusieurs tentatives. Merci à Florence de nous avoir donné goût à l'encadrement. Après trois années de cours (déjà), j'ai décidé de poursuivre cette année 2007-2008. Je passe en classe de "perfectionnement" ! Cela devient sérieux ! Puissent les dieux m'accorder un peu plus de temps cette année pour mes loisirs créatifs !

 

Pour ce premier cadre, la technique est l'une des plus simples. Nous avons ajouté une sous-carte (une cartonnette d'un millimètre d'épaisseur) entre la photo et le passe-partout. Cette sous-carte dépasse de 5 millimètres les limites du passe-partout. Bien que simple à mettre en oeuvre, cette technique peut se décliner à l'infini. On peut multiplier les sous-cartes pour jouer sur les effets de couleur des papiers qui les habillent (dégradés de couleurs, contrastes de couleurs, harmonies de couleurs avec celles du sujet, etc). On peut aussi habiller plusieurs sous-cartes avec un même papier, créant ainsi un mini-effet d'escalier des plus élégants.

 

Vous souhaitez voir mes précédentes réalisations en encadrement ?

.Voyage et encadrement : un biseau chevron sur fond d'Asie 

.Voyage et encadrement : un biseau fou au Carnaval de Venise 

 

 

   .Encadrement : voyage au carnaval de Venise en biseau rétro

.Encadrement : voyage vers l'art aborigène en Australie

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Découvrez "La Patiente", mon roman en ligne

 

 

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits.

. Encadrement : 3 images, double biseau anglais et passe-partout interrompu pour Carnaval de Venise

.Encadrement et voyage :ouvertures multiples et biseaux anglais pour masques vénitiens

 

 

       .Encadrement et voyage : trois images d'Afrique, cadre multiple avec sous-cartes et biseau anglais

.Encadrement et voyage : un cadre avec papier déchiré pour le désert de Mauritanie 

Repost 0
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 22:42

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Pourquoi avoir classé cet article dans la catégorie "Voyage vers la connaissance" ? Je suis bretonne... et fière de l'être. Bien sûr, il y a ceux qui pensent qu'il pleut toujours chez nous. Mais, le réchauffement de la planète aidant, de même que la beauté de nos côtes et de nos plages, de nos cités de caractères et de notre patrimoine, notre richesse culturelle et la qualité de notre accueil, en attireront plus d'un d'ici quelques années.

 

 

Photos 1 à 4 : Festival Interceltique de Lorient, 37e édition, défilé de la Grande Parade, 5 août 2007

 

Je ne crois nullement au hasard. Au contraire, je pense que chaque événement de nos vies dénote un sens profond, dont l'interprétation nous permettra de mieux nous connaître. Notre existence quotidienne n'est qu'accumulation d'indices. Nous sommes donc tous des Sherlock Holmes en herbe (ou confirmés). J'ai longtemps pensé que mon âme avait été victime d'une erreur d'aiguillage en atterrissant en Bretagne pour cette nouvelle incarnation. Car, je vous le dit tout net, j'adore le soleil. Et force m'est de constater (restons honnêtes) que nous ne rivalisons pas, pour l'instant du moins, avec le sud-est de notre terroir, dans les hauts de nos températures.  

 

Mais notre contrée est terre de traditions. Des mystérieux menhirs et dolmens à Merlin l'Enchanteur, Astérix et Obélix eux-mêmes y perdent leur latin (ou leur romain). Merlin le malicieux ne serait-il pas auprès de nous pour nous éclairer sur les indices qui se présentent chaque jour sur nos chemins respectifs ? Merlin, mon beau Merlin, aidez-nous à comprendre... 

 

 

Alors, peu à peu, j'ai compris que nos âmes choisissaient non seulement l'univers géographique de chacune de leurs incarnations, mais aussi l'environnement socio-économique, l'expérience spirituelle de nos ancêtres, leurs connaissances culturelles et intellectuelles, leurs incidents de parcours, leurs joies et leurs peines. J'ai compris que naître dans une zone géographique donnée avait un sens primordial. Et moi je suis née à Lorient, dans le Morbihan, en Bretagne. Lorient fut le siège de la Compagnie des Indes. D'où son nom : L'Orient. Une ville de naissance de prédilection pour la future grande voyageuse que je devins un peu plus tard, non ?

 

 

Lorient a organisé cet été son 37e festival interceltique, dédié à l'Ecosse, réunissant encore une fois les nations celtes dans une grande décade musicale et festive. Comme à leur habitude, les irlandais, les écossais, les gallois, les galiciens, les asturiens, mais aussi les acadiens, un bagad de jeunes palestiniens, étaient fidèles au rendez-vous. Les organisateurs du FIL (Festival Interceltique de Lorient) se mettent au service de la région Bretagne pour offrir aux parisiens, le 23 septembre 2007, une grande parade sur les Champs Elysées : 3000 musiciens ont répété le week-end dernier à Guiscriff dans le Morbihan pour préparer ce premier défilé sur la plus belle avenue du monde. Alors, oui, je suis fière d'être lorientaise, bretonne et ... celte. C'est peut-être cela, la Breizh Touch !

 

Pour en savoir plus sur la Breizh Touch,

le Festival Interceltique de Lorient et l'accueil en Bretagne...

http://www.breizhtouch.com

Le programme de la Breizh Touch du 2à au 23 septembre 2007 à Paris, avec le CyberFestNoz au Zénith le vendredi 21/09/2007 et la Breizh Parade le dimanche 23/09/2007 sur les Champs Elysées.

http://www.festival-interceltique.com

Le site officiel du Festitival Interceltique de Lorient. Rendez-vous du 1er au 10 août 2008 pour le 38e FIL, avec, à l'honneur, après l'Australie en 2006 et l'Ecosse en 2007, le Pays de Galles.

Voir aussi http://www.festival-interceltique-2007.com, le site événementiel du 37e FIL.

http://www.lorient.fr

L'actualité du Pays de Lorient et tous les renseignements pratiques pour vivre à Lorient.

http://www.bretagne.com

Un portail breton.

http://www.tourismebretagne.com

Le site du comité régional du tourisme, pour organiser vos vacances en Bretagne.

 

 

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

 
Evadez-vous vers les cinq continents
 
 
 
 
 
Découvrez « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.
Repost 0
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 23:33

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je vous propose aujourd'hui la suite de mon roman "La Patiente". Avec, pour cette rentrée, une photo pleine d'humour malgré ces moments plutôt tragiques. 

Photo : mars 1998, après ma première cure de chimiothérapie d'une semaine à l'hôpital, Joseph, mon compagnon, veut m'installer au bord de la mer. Pour me changer les idées, pour m'offrir un cadre agréable... de survie. Je suis éreintée par une semaine d'hôpital. Frigorifiée également. Alors, j'utilise tout ce que nous avons pour me couvrir et pouvoir humer l'air marin. Par dessus mes vêtements et mon manteau, j'ai ajouté une couverture plus un sac de couchage... de montagne. Mon compagnon l'a ficelé autour de moi pour qu'il ne tombe pas ! Un clin d'oeil à la vie dans cette période cauchemardesque de mon existence !

 

Je venais tout juste de commencer à voyager. A dix-huit ans, j'avais exploré la Grèce avec quelques amis. Une véritable expédition. Nous avions traversé l'Europe en train, grâce à une carte trans-européenne, la carte Inter-Rail, nous permettant de sillonner le Vieux Continent pendant un mois pour quelques centaines de francs. Paris, Venise, Belgrade, Ljubljana en Slovénie, et enfin Salonique, que j'avais ensuite redécouverte dans la trilogie du romancier Bernard Lenteric avec « Les Enfants de Salonique ». Avant de m'imaginer dans la peau des premiers archéologues découvrant les vestiges de la Grèce Antique à Athènes, Delphes, Corinthe, Epidaure, Olympie. Il y avait les Météores aussi, accessibles par un petit train composé d'une locomotive et d'un seul wagon. Mon aventure à moi commençait là. Quand le conducteur arrêtait sa machine au beau milieu du trajet pour descendre changer l'aiguillage. Quand il stoppait un peu plus loin pour acheter une pastèque dans cette échoppe ambulante au bord de la voie ferrée. Les pains de sucre des Météores n'avaient rien à envier à la fameuse réputation de celui de la baie de Rio de Janeiro. Les religieux orthodoxes d'antant y avaient perché leurs monastères, inaccessibles autrement que par des échelles de cordes. Des fiefs quasiment imprenables. De quoi décourager les ennemis les plus téméraires.
Je venais tout juste de commencer à découvrir le monde et ma vie pouvait déjà s’arrêter là ? J'eus enfin le courage de me résoudre à consulter… le magnétiseur-radiesthésiste ami de la famille, qui depuis mon enfance soignait mes petits bobos. Raymond me regarda avec une once d'inquiétude qu'il ne parvînt pas à dissimuler : « Je n'aime pas beaucoup cela. L'énergie ne passe pas ». Je n'osai pas lui dire depuis combien de temps je taisais l’existence de ce kyste au sein. Il était temps. Mon imagination créait la réalité que j'abhorrais. Je commençais à ressentir des douleurs au niveau de la gorge. Je m'inventais une propagation du mal dans mon organisme tout entier. Cette oppression sur ma poitrine. Il n’y avait aucun doute. J'étais bel et bien gravement malade.

J'expérimentais là le pouvoir de la pensée créatrice. Positive ou négative, ma pensée engendrait les perceptions physiques, les douleurs, les angoisses, les peurs. J'avais l'imagination fertile. Elle s'était mise au service de mes peurs. Du scénario que j’avais monté de toute pièce au fil de ces mois de torture intellectuelle. J'avais fini par me convaincre que j'étais victime d’un cancer, qui, de plus, se généralisait. Cela expliquait toutes ces douleurs que mon pauvre corps ressentait. Adieu la vie, l'amour, le désir, le plaisir, les voyages, les multiples projets professionnels. Ma route s'arrêtait là.

Lire les pages précédentes : 

page 13 ; page 12 ; page 11 ; page 10 ; page 9; page 8 ; page 7 ; page 6 ; page 5 ; page 4 ; page 3 ; page 2 ; page 1

 
Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

 S'inscrire sur la liste des souscripteurs à la version papier

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 00:01

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Photo : Le Sphynx des Pyramides de Guizeh aurait-t-il résisté à l'usure du temps pour assister à l'éveil de notre once de sagesse intérieure ? Egypte, Le Caire, novembre 2003.

 

Je voudrais aujourd'hui rendre un hommage à tous ceux qui ont osé, osent, et oseront affirmer leur différence et leur compréhension de la complexité de la vie terrestre. Car il est politiquement incorrect de défier la pensée unique, la pensée majoritaire, le dogme "bien pensant". Certes, nous ne sommes plus au temps des dictatures, des monarchies et de l'inquisition, mais il est encore délicat dans notre société moderne d'oser être ce que l'on est au plus profond de nous-mêmes.

 

Alors je voudrais rendre hommage à tous ceux qui furent un peu en avance sur leur époque et dont les inventions ont fortement imprégné de leur ingéniosité les siècles suivants. Je voudrais rendre hommage à tous ces aventuriers, ces explorateurs qui ont élargi nos horizons géographiques.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui ont lutté pour leurs idées, parfois dans la solitude la plus profonde, parfois au fond d'une geôle, contre le rouleau compresseur de leurs opposants et détracteurs.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui osent expérimenter ce que leur suggère leur intuition, à tous ceux qui osent créer, inventer, définir de nouveaux horizons.

Je voudrais rendre hommage à tous ceux qui ont péri dans le dénuement et l'isolement le plus total parce que leurs talents ou leurs connaissances ne furent reconnus que bien longtemps après leur mort

Je voudrais rendre hommage, enfin, à tous ceux qui, au risque d'être raillés, rejetés, conspués ou pire, rayés de la carte terrestre, ont osé, osent et oseront poursuivre leurs investigations sur le ou les sujets de prédilection de leur existence afin de divulguer les résultats de leurs travaux de recherche au plus grand nombre.

Je voudrais rendre hommage à toutes ces femmes et à tous ces hommes illustres, souvent à titre posthume, et à tous ces anonymes, qui ont contribué, contribuent et contribueront à élever la conscience humaine afin d'éclairer nos vies et de leur donner un sens.

Je voudrais rendre hommage à cette once de sagesse qu'un jour, peut-être, nous posséderons tous au plus profond de nous-mêmes, ou, mieux, que nous retrouverons au fond de nous-mêmes.

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde
Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
  
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.
Repost 0
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 00:01

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Nous retrouvons aujourd'hui notre rubrique sur le cartonnage décoratif. Cette fois-ci, je vous présente une boîte chouchou, dont le nom fait allusion au tissu noué sur le dessus du couvercle et qui permet de soulever celui-ci. Comme à mon habitude, j'ai réalisé cette boîte afin qu'elle s'inscrive dans la décoration de l'une des pièces de ma maison de voyageuse. J'ai utilisé pour cette boîte un tissu identique à celui choisi pour les rideaux et les coussins de mon bureau, la pièce "Afrique" de ma maison des cinq continents.

 

 

 

 

Photo N°1 : le couvercle et le fond de la boîte, de dimension 15 cms x 15 cms sur 6 cms de hauteur.

 

 

Photo N°2 : le tissu utilisé pour la boîte est le même que celui des rideaux et des coussins de mon bureau, la pièce africaine de ma maison. Il y a aussi la chambre Asie, la chambre Océanie, la chambre Amérique, et l'Europe, représentée dans d'autres parties de la maison. Enfin, une maison qui ressemble à la voyageuse que je suis.

 

 

 

Photo N°3 : l'intérieur de la boîte (les côtés sont un peu sur-exposés, avec toutes mes excuses).

 

 

 

Photo N°4 : Et voilà le chouchou ! Sous le tissu du couvercle, du molleton pour un peu plus d'épaisseur.

 

Nous avons réalisé cette boîte dans le cadre de nos cours sous la houlette d'Elisabeth Nourrisset, à Vannes dans le Morbihan (56). Nous souhaitions toutes essayer de confectionner une boîte en tissu. De l'avis général, cette réalisation nous a paru assez facile. Par contre, les angles sont moins parfaits que lorsque l'on utilise du skyvertex ou du papier.

 

Vous souhaitez voir mes précédentes réalisations en cartonnage ?

.Cartonnage et voyage : une boîte tirelire cabine de plage

.Un joli plateau de cuisine, pour mieux vous servir...

.Scrap et cartonnage : mini-album pour 70 bougies

.Cartonnage : le duo du premier tour de la présidentielle

.Cartonnage : voyage au pays des idéogrammes chinois

Vous souhaitez voir mes précédentes réalisations en scrapbooking ? 

Vous souhaitez voir mes précédentes réalisations en encadrement ? 

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Découvrez "La Patiente", mon roman en ligne

 

 

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
Published by Fabienne B. - dans Le cartonnage décoratif
commenter cet article
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 23:22

 

Bonjour à toutes et à tous,

Photo : Le Désert Blanc à proximité de l'oasis de Farafra, Egypte, octobre 2003. Dans ce désert, une multitude de formations calcaires essaiment les étendues de sable. Leurs formes laissent libre cours à l'imagination des visiteurs du désert. Sous la lune, les champignons et figurines resplendissent à l'unisson. Le désert blanc côtoie un autre désert coloré : le désert noir, plus proche de l'oasis de Bahariyya. Cette fois, c'est la couleur du sable qui donne son nom au désert. Blanc, noir ou simplement sable, les déserts égyptiens sont un hymne à la beauté inénarrable des déserts du monde.

 

Oserais-je dire cette fois que je fais ma rentrée ? Le président et les ministres ont repris leurs activités, les enseignants aussi, nombre de travailleurs et depuis le 4 septembre, les quelque 12 millions d'écoliers de France et de Navarre. Et moi, et moi, et moi ?

 

J'avoue humblement que je n'ai guère eu le courage de bloguer cet été. Et pourtant, les eaux pluviales ne m'ont guère encouragée à lézarder sur les plages bretonnes. Ce fut cependant une première expérience estivale de blogueuse riche d'enseignements. J'avais lu ici et là qu'il fallait s'attendre à un nombre de visites et de pages vues en chute libre pendant l'été, de même que le fameux blog rank, véritable inducteur de stress dans la gente blogueuse.

 

Que nenni. Certes, je n'ai pas crevé le plafond en terme d'audience, mais, malgré le renouvellement d'articles extrêmement limité depuis la mi-juillet (5 depuis le 18 juillet), vous êtes venus me rendre visite sur le blog des voyageurs du nouveau monde.

 

Voici les statistiques du mois de juillet 2007 :

 

Nombre total de visiteurs uniques

[Depuis le lancement : 8535]

 2230

Nombre total de pages vues

[Depuis le lancement : 26220]

6242

Journée record en nombre de visiteurs uniques [29/07/2007]

106 

Journée record en nombre de pages vues : 31/07/2007

314 

Nombre moyen de visiteurs par jour

72 

Nombre moyen de pages vues par jour

 201

Blog Rank le plus élevé atteint dans le mois [le 2/07 et le 14/07]

66 

 

Et celles du mois d'août 2007:

 

Nombre total de visiteurs uniques

[Depuis le lancement : 8535]

 2128

Nombre total de pages vues

[Depuis le lancement : 26220]

5414

Journée record en nombre de visiteurs uniques [3/08/2007]

108 

Journée record en nombre de pages vues [27/08/2007]

339 

Nombre moyen de visiteurs par jour

69

Nombre moyen de pages vues par jour

 174

Blog Rank le plus élevé atteint dans le mois [27/08/2007]

 55

Alors, en ce jour de rentrée (et tous les suivants si cela vous sied), j'aimerais savoir ce que vous aimez sur ce blog, ce que vous aimez... moins, ce que vous aimeriez voir plus souvent, moins souvent... Faites-moi part de vos suggestions, en matière de contenus, de visuels, de styles, etc. J'aimerais que ce blog soit toujours plus interactif, par le biais de vos commentaires, lancer des débats sur le voyage, tant extérieur qu'intérieur, réaliser des interviews de voyageurs. J'innoverai prochainement sur ce blog avec le récit quotidien et imagé de mon prochain voyage. Et bien d'autres choses encore.  

 

Comme il convient de se fixer des objectifs en toute chose, pourquoi ne pas se fixer celui de 1000 visiteurs uniques par jour ? Avec beaucoup de travail, la recherche de la qualité, votre aide, et le bouche-à-oreille sur le net, pourquoi pas ? Cela ne se fera peut-être pas tout de suite, mais avec un peu de patience et de persévérance, nous avons des chances d'y arriver, tous ensemble. Et de dépasser cet objectif, car tout objectif est non seulement défini pour être atteint, mais ensuite pour être dépassé.

 

Alors, êtes-vous prêts à jouer le jeu ? Si oui, merci de laisser un commentaire le plus détaillé possible en cliquant ci-dessous sur "ajouter un commentaire".

Qui êtes-vous ?

Comment voyagez-vous ?

Quelles sont vos destinations préférées ?

Quel sens accordez-vous au voyage, et qu'en attendez-vous ?

Qu'aimez-vous dans ce blog ?

Quelles sont vos suggestions pour l'améliorer ?

Pratiquez-vous la photo ? Si oui, vous intéressez-vous à ce qui peut permettre de mettre en valeur vos photos ? A quelles disciplines en particulier ?

Que pensez-vous de l'intérêt du voyage intérieur ?

Seriez-vous intéressés par des interviews de voyageurs, connus ou un peu moins, ou d'autres personnalités sur le thème du voyage et surtout du sens du voyage, sous toutes ses formes ?

 

Puis-je vous suggérer de faire parvenir ce mini-questionnaire et l'adresse de cet article http://www.voyageursdunouveaumonde.com/article-7098878.html à tous les membres de votre entourage intéressés par : le voyage sur les cinq continents, le voyage intérieur, la quête de sens (du voyage, de la vie, de la maladie), la photo, le scrapbooking, le cartonnage, l'encadrement, et les blogs en général. Ils pourront ainsi découvrir ce blog, et participer à ce mini-sondage de rentrée.

 

D'avance merci. Je compte sur votre participation. A très bientôt.

 

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

 
Evadez-vous vers les cinq continents
 
 
 
 
 
Découvrez « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.
Repost 0
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 00:53

Bonjour à toutes et à tous,

Photo : Ile de Tinos, Cyclades, Grèce, août 2000

Voici une photo pour tous ceux qui ne sont pas partis en voyage cet été, pour tous ceux qui ont passé leurs vacances sous la pluie, pour tous ceux qui ont troqué maillots de bain et tenues d'été contre le véritable ciré marin breton et les bottes assorties (à ce propos, j'en ai vu de toutes les couleurs et de tous les styles, des bottes, au festival des Vieilles Charrues, des roses à fleurs bleues et vertes, des oranges à pois, des bottes de fermier, des cuissardes de pêcheur à pied, des bottes marines, etc... c'est promis, l'an prochain, je publie sur mon blog un reportage sur les bottes aux Vieilles Charrues, ça m'apprendra à oublier mon appareil photo)...

J'ai même entendu ce matin à la radio que la journée à la plage organisée par le Secours Populaire pour les enfants qui n'ont parfois jamais vu la mer a du être écourtée pour cause de pluie. "La première fois en 30 ans", disaient-ils. Pauvres de nous, le ciel n'arrête pas de pleurer de grosses larmes depuis... les élections. Les éléments ont changé de saison et ont peut-être perdu la raison. C'est bien connu dorénavant, il n'y a plus de saisons. L'été en avril, alors que les dictons avertissaient de ne pas se découvrir d'un fil, la neige au mois d'août, mais surtout pas en hiver, la pluie tout le reste du temps. Qu'est-ce qui lui prend à la terre ? Et au ciel son compère ? La terre et le ciel auraient-ils décidé de s'allier pour souligner les ignominies des humains à leur égard ? Il existe une loi universelle, dite de cause à effet, que je dénomme volontiers la loi du retour. Tout ce que nous émettons, nous le recevons, dans cette vie ou dans une (ou plusieurs) vie ultérieure. Le bon, comme le moins bon. Pour l'instant, nous assistons à un remake moderne du déluge. Certains petits malins ont-ils pensé à bâtir la nouvelle arche et à recenser les espèces encore vivantes qui pourront y embarquer ???

Photo : allez, une exception pour une fois, avec une deuxième photo, toujours de l'île de Tinos, en Grèce. De quoi rêver un peu, par le temps qui court...

Voici pour vous une photo toute de bleu vêtue, une porte ouverte vers la réflexion sur ce que nous avons fait de notre si belle nature. Et surtout sur ce que nous voulons en faire maintenant. N'est-il pas temps d'accepter que la nature est plus forte, et que nous y gagnerions à l'écouter et à abonder dans son sens. Ah oui, j'oubliais. Il faut d'abord y croire. Croire que l'on peut entendre les messages et les émotions des fleurs, des arbres, des minéraux, des animaux. Croire que tous ces êtres vivants peuvent nous aider à nous comprendre nous-mêmes. Alors seulement, nous pourrons peut-être inverser le cours des événements, et redonner sa noblesse à notre terre-mère.

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 00:04

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je ne regarde guère la télévision... pour la bonne raison que je n'en ai pas. Mais lorsque je suis chez les autres, je m'enquiers volontiers des programmes et nouveautés. Un mercredi de la fin juin, je suis donc "tombée" sur les 3e et 4e épisodes du feuilleton "Mystère(s)" sur TF1. Passionnée d'ésotérisme, et en quête permanente de sens des événements, le scénario de ce téléfilm m'a immédiatement interpellée. Qu'allait-il se passer le 12 août 2007 ???

TF1 nous a proposé un scénario étrange. Une civilisation d'une autre planète "infiltrait" énergétiquement des êtres humains, afin que leurs enfants à venir portent les codes et attributs de cette civilisation et ses capacités télépathiques et extra-sensorielles. Les dits-enfants, d'apparence parfaitement humaine, avaient pour mission de vivre quelques années ou décennies sur terre avant de repartir vers leur planète d'origine, afin d'apporter à leurs congénères une énergie leur permettant de retrouver certaines de leurs propriétés (la capacité à se matérialiser ?). Les 17 enfants du feuilleton avaient rendez-vous le... 12 août 2007 pour retourner ensemble vers leur planète-mère. Des crop circles leur avaient indiqué en message "codé" l'imminence et le lieu de leur rendez-vous.

Généralement, lorsque l'on nous propose un scénario de science fiction, on projette le spectateur dans des futurs beaucoup plus lointains : les 12 août 2048 ou 2097 eurent été beaucoup plus appropriés à la patte futuriste d'un scénario de ce genre. A moins que les usages aient subitement cédé à une raison que le spectateur lambda ignore ?

 

De la fiction à la réalité, il n'y a souvent qu'un pas. Nos amis suisses ont eu la surprise de voir apparaître un premier crop circle le 4 juillet 2007, à Corcelles-en-Payenne, dans le canton de Vaud. Voir l'article de 24 heures à ce sujet.

Photo : Site web 24 heures

Le second crop circle a été remarqué le 13 juillet 2007 à Dommartin.

 

Le troisième crop circle est apparu le 27 juillet, près du Chalet à Gobet, sur les Hauts de Lausanne. Voir l'article de la TSR (Télévision Suisse Romande) à ce sujet.

 Photo : site web TSR

Ces crop circles ont attiré de nombreux visiteurs, avant d'être rasés, pour certains, par les propriétaires ou exploitants des champs dans lesquels ils avaient été "imprimés". Faut-il détruire de telles "oeuvres d'art", quels qu'en soient les auteurs et les origines ? 

Parmi ces visiteurs, quelques passionnés de crop circles et de phénomènes inexpliqués. Daniel Pittet, radiesthésiste géobiologue, a effectué diverses mesures énergétiques dans les trois crop circles vaudois du mois de juillet 2007 : "À l’extérieur des crop circles, la vibration, dans les 3 cas, se situe entre 1'500 et 2'000 v/s [vibrations par seconde], donc 4'500 à 5'000 trop bas. Ceci correspond à l’atmosphère dans laquelle nous vivons 24 heures sur 24. À l’intérieur des crop circles, la vibration est de 36'000 v/s ; même après avoir fauché le blé, comme j’ai pu le constater à Corcelles-prè s-Payerne." Il ne s'agit pas ici de reproduire sa lettre aux médias de la Suisse Romande, mais de vous inviter à lire cette dernière sur son blog.

 

Autre son de cloche, dans le Temps, Pierre Lagrange, sociologue des Sciences à Paris, estime que les agroglyphes (autre nom de ces crop circles ou cercles de cultures, sont surtout l'oeuvre d'artistes amusés par l'émoi qu'ils suscitent. Un article à lire sur le site du journal Le Temps.

Je ne veux pas dans cet article polémiquer sur les crop circles. Simplement éveiller votre attention à ce sujet. On a dénombré de 12 000 à 13 000 crop circles dans le monde jusqu'à présent. Les premiers ont fait leur apparition au début des années 1970. Si certains ont été reconnus d'origine humaine, d'autres demeurent totalement inexpliqués. La perfection des formes géométriques fascine. La rapidité de certaines de leurs réalisations également. L'être humain est-il vraiment seul dans l'univers ?

Retrouvez les précédentes "chroniques d'une "extra-terrestre""

.Chronique d'une extra-terrestre (3) : de l'interaction aves les lieux visités dans nos voyages 

.Chronique d'une extra-terrestre (2) : le domaine des dieux

.Chronique d'une extra-terrestre (1) : l'inspiration de la Grande Pyramide d'Egypte

 Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
 
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
 
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
      
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension. 

Repost 0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 00:02

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Me voici de retour après une longue absence et surtout, une flemmingite aigüe. Figurez-vous qu'il a fait un temps superbe dans le Morbihan en ces deux premières semaines du mois d'août, et que nous avions le privilège d'observer un ciel d'azur sans le moindre nuage alors que l'est de la France dégoulinait sous les inondations.

 

 

Je vous propose un nouveau cadre, réalisé selon la technique du biseau chevron. J'ai choisi un thème asiatique. N'hésitez pas à me laisser des commentaires, des trucs et astuces d'encadreuses, des suggestions. Un blog n'est vivant que s'il est interactif. Merci d'avance.

 

 

 

 

Photo N°1 : si l'un d'entre vous sait comment supprimer le reflet sur le verre à l'aide d'un logiciel de retouche photo, merci de me l'expliquer, en commentaires ci-dessous, ou par la rubrique "Me contacter"...

 

 

Le biseau peut être orienté selon la photo ci-dessus ou dans le sens contraire (pointes en haut à gauche et en bas à droite).

 

 

 

 

Photo N°2 : pour le passe-partout, j'ai superposé un papier jaune à trous et un fond rouge de même couleur que le premier biseau.

 

 

 

 

Photo N°3 : bien sûr, le nombre de biseaux n'est pas limité. On peut encore accentuer la notion de profondeur en rajoutant un ou plusieurs biseaux.

 

 

Vous souhaitez voir mes précédentes réalisations en encadrement ?

.Voyage et encadrement : un biseau fou au Carnaval de Venise 

 

 

 

  .Encadrement : voyage au carnaval de Venise en biseau rétro

.Encadrement : voyage vers l'art aborigène en Australie

Pour être informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Découvrez "La Patiente", mon roman en ligne

 

 

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits.

. Encadrement : 3 images, double biseau anglais et passe-partout interrompu pour Carnaval de Venise

.Encadrement et voyage :ouvertures multiples et biseaux anglais pour masques vénitiens

 

 

 

      .Encadrement et voyage : trois images d'Afrique, cadre multiple avec sous-cartes et biseau anglais

.Encadrement et voyage : un cadre avec papier déchiré pour le désert de Mauritanie 

Repost 0

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...