Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 14:36

Photo : Les ânes dévoués - Spiti Valley - Inde - Septembre 2006

Bonne et heureuse année 2007 à tous,

En conclusion aux billets des deux jours précédents,

Que cette année 2007 nous rende heureux, nous rende à nous-mêmes, à notre liberté d’expression, à l’amour de ce que nous sommes vraiment et à cette splendide intelligence qui nous anime.

Que cette année 2007 nous permette de retrouver les mots pour dire.

Que cette année 2007 soit celle du début de la fin : des guerres, de la haine, de la violence, des armes, des trafics, des toxicomanies, des manipulations, des dominations, des intolérances.

Que cette année 2007 nous permette de redevenir responsable. De notre vie. De nos actes, de nos pensées, de nos émotions. Et de ne plus accuser les autres de tous nos maux.

Et, par-dessus tout, que cette année 2007 sonne le glas de l’absurde. Des absurdes.

Avec tout mon goût du risque et de la transformation,

Avec toute ma liberté d’expression,

Fabienne B.

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 00:26

Photo : Spiti Valley - Les enfants de Nako- Inde - Septembre 2006

Bonjour à tous,

Voici la suite de mon message d'hier...

Et si chacun de nous se disait : « C’est décidé, en 2007, je m’écoute. Mon intuition prime. Même lorsque je n’y comprends rien. J’ai le goût de ce risque-là. Celui d’EXISTER. Et non plus de FAIRE SEMBLANT, parce que je voulais plaire à mon père, ma mère, mes enfants, mes ancêtres de la quinzième génération, mon employeur, mes collègues, mon curé, mon rabbin, mon imam, le gouvernement, le premier ministre, le président de la France, le président des Etats-Unis, les compagnies bananières, les multinationales, les groupes pétroliers…

Aujourd’hui, je deviens CE QUE JE SUIS VRAIMENT. Et je suis heureux d’être, enfin. JE VIS MA VIE, et non pas celle à laquelle d’aucuns me destinent. Et si je suis mon chemin, grâce à mon maître d’école intérieur, toujours attentif à mes interrogations, je n’ai de cesse que tous ceux qui m’entourent agissent de même. Et je suis HEUREUX. Alors je communique tout ce BONHEUR autour de moi, et je ne comprends plus.

Je ne comprends plus pourquoi j’ai accepté jusque là toutes ces violences, toutes ces guerres, toutes ces intolérances, toutes ces haines, toutes ces jalousies, toutes ces incompréhensions.

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on voulait me démontrer que la guerre était nécessaire, qu’il fallait massacrer d’autres hommes pour être heureux. Il s’agissait peut-être là de ce que l’on nomme les démonstrations par l’absurde. Les autres terriens et moi-même cédions-nous à l’absurde ?

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e ) sans mots dire quand on voulait me démontrer que la nature n’était plus à la hauteur des besoins des hommes, et que je devais la dompter, la dominer, la piétiner, la détruire pour être heureux.

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on a massacré, arraché aux leurs, emprisonné, torturé, assassiné les peuples racines de toutes ces contrées lointaines que mes ancêtres et leurs chefs, rois, princes, présidents, sont, un jour, partis coloniser. Pour que mes ancêtres et moi-même soyons heureux.

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on voulait me démontrer qu’imposer aux paysans et familles les plus pauvres de la planète d’acheter aux grands semenciers internationaux des semences, OGM en outre, sans qu’elles puissent donner une seconde graine fertile -principe fondamental de la Nature-. Et devoir ainsi s’endetter chaque année pour acheter de nouvelles semences et subvenir au premier de leurs besoins, se nourrir, au lieu de laisser quelques plants de leur maigre lopin de terre monter en graines. Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on voulait me démontrer que cette manœuvre outrancière contribuerait à donner à manger au plus grand nombre.

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on voulait me démontrer tous les absurdes.

Je ne comprends plus pourquoi je suis resté(e) sans mots dire quand on voulait me démontrer que… j’étais un imbécile, que je n’avais surtout pas le droit élémentaire de l’homme : ETRE. Mais être libre. De ma véritable expression. De ce que je suis vraiment.

Alors maintenant, je suis heureux. Car je SUIS. William avait raison : to be or not to be, that is the question. L’unique. A jamais.

A demain pour la fin de ces voeux 2007...

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 23:10

Photo : Leçons en plein air - Spiti Valley - Inde - Septembre 2006

Bonjour à tous,

Je commence par vous souhaiter une bonne et heureuse année 2007. Qu'elle vous apporte tout le bonheur du monde ...

Qu'est-ce que le bonheur ? Vaste sujet qu'il nous serait temps d'aborder au quotidien. Apprendre aux enfants à conjuguer "être heureux" à toutes les personnes du singulier et du pluriel, ou bien des singuliers aux pluriels. Sommes-nous heureux, ou ne le sommes-nous pas, that is the question (mes hommages à William) ? Je suis heureux, tu es heureux, il-elle (y compris bien sûr les animaux, les minéraux, les plantes, les fleurs, la terre, les autres planètes, les astres, le ciel, le soleil, les autres formes de vie sur les autres planètes et dans les autres galaxies, etc.) est heureux, nous sommes heureux, vous êtes heureux, ils-elles (les mêmes, tous ensemble, et non à s'étriper dès qu'autrui pense autrement) sont heureux.

Voilà mon voeu le plus cher pour 2007. Le BONHEUR. D'aucuns disent qu'il ne s'agit là qu'illusion. Mais Et si c'était vrai ? Et si nous pouvions, nous pauvres terriens, enfin, être heureux. ETRE, tout simplement. SOI. Avec un grand S. MOI, avec un grand M. Le petit s (ou le petit m) fermant dorénavant son caquet. Comme des poules endormies bienheureuses après avoir accompli leur mission de vie : pondre.

Car n'aurions-nous pas tous, nous aussi, comme les poules, ce que nous pourrions appeler une mission de vie, un chemin de vie ? Comme un parcours (d'obstacles parfois) dont seule une part de nous-mêmes, énigmatique et silencieuse (de moins en moins cependant par les temps qui s'accélèrent) pourrait avoir connaissance ou en aurait ainsi décidé, soumettant notre petit s ou notre petit m, c'est selon, à la rude épreuve de la soumission. Notre petite intelligence au service de la grande, pour une fois. Et peut-être, avec délice, pour toujours. Qui sait, un jour prochain ? Lorsque toutes nos petites intelligences auront reconnu leur infériorité face à nos grandes, seules, véritables intelligences, peut-être alors pourrions-nous commencer à croire au bonheur ?

La vie deviendrait un long, très long fleuve tranquille, très tranquille. Et tous les lundis, ce ne serait peut-être pas ravioli, mais le début d'une nouvelle semaine d'apprentissages et de découvertes fabuleuses avec notre grande intelligence, notre professeur à domicile, notre maître d'école intérieur. Une question, et, hop, je lève le doigt vers mon maître d'école intérieur. Facétieux, il joue aux devinettes avec moi, utilise mon corps, mon environnement, ma famille, mes amis, mes songes, mon intuition, me fait des croche-pattes, place dans ma bouche un mot au lieu de celui que je m'apprêtais à utiliser.

A suivre. Suspense.

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 22:01

Bonjour à tous,

Si je fus, il y a quelques années, une spécialiste des médias interactifs et une journaliste spécialisée dans la presse télématique, téléphonie, Internet et multimédia, une longue interruption pour cause de maladie grave m'a quelque peu éloignée des feux de la rampe internautique. Mais absolument pas de ma passion pour la communication, l'écriture, les nouveaux médias (et les plus anciens), en bref, de tout ce qui s'émet et se reçoit : l'information, les suites de 0 et de 1, mais aussi.... l'énergie. L'informatique et les télécommunications, les maillages complexes des réseaux de transmission et de la toile, les serveurs et les outils récepteurs (postes de travail, micro-ordinateurs, média centers et autres consoles de jeux, téléphones mobiles ou PDA) m'ont permis peu à peu de comprendre le fonctionnement de l'être humain en tant que récepteur et transmetteur d'énergie.

J'en appelle donc à votre indulgence quant à mes premiers pas dans la blogosphère. Car, il n'y a pas si longtemps que cela, l'internaute ne disposait pas d'outils aussi aisés à mettre en oeuvre, et à des tarifs aussi accessibles. Avec vos encouragements et vos témoignages d'intérêt, j'aimerai vous faire partager ma passion du voyage sous toutes ses formes.

Le voyage à travers les cinq continents tout d'abord, un rêve d'adolescente devenu réalité dès l'âge de 18 ans avec un premier périple dans la contrée de Platon et de Démosthène. Cette passion de la découverte des cultures et des peuples du monde s'est renforcée avec le temps, et j'ai bouclé en 2006 ma 26e année de pérégrinations.

Le voyage à travers le temps, ensuite, parce que je crois aux incarnations successives d'une partie de chaque être humain, que l'on appelle, c'est selon, l'âme, l'être intérieur, le maître intérieur, l'énergie vitale, la conscience supérieure, dans des enveloppes physiques différentes, des lieux, environnements économiques, sociaux, culturels, géographiques et spirituels hétéroclites. A ce titre, il me semble tout à fait possible de retrouver des mémoires de certains événements, de certaines rencontres, de certaines connaissances de ses vies passées, les périples réalisés dans la vie actuelle favorisant la reconnexion aux émotions et expériences déjà vécues dans ces lieux.

Le voyage vers l'infini, encore, car l'être humain n'a que les limites qu'il se donne. Et peut, avec l'aide toujours précieuse de son être intérieur, se découvrir progressivement d'autres horizons.

Le voyage vers la connaissance, enfin. De soi. Des autres. Dans nos expressions véritables. Des causes qui engendrent les effets. De nos dysfonctionnements individuels et collectifs.  

Je souhaite faire de ce blog un espace de liberté d'expression sur toutes ces formes de voyage. Un espace où la curiosité et l'analyse primeront sur l'intolérance et le rejet systématique de conceptions moins ordinaires de la vie et de toutes les formes de voyage.

Bienvenue à tous, et merci de me consacrer le temps de cette lecture

Fabienne

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 00:55

 

Nombre de souscripteurs au 13 novembre 2007, à 22h00 : 28

Vava, de Bourg-en-Bresse, est donc la première gagnante du cadre photo avec cravate, pour avoir réservé le premier exemplaire de la version papier de "La Patiente" le 1er mai à 21:19:31. A des fins de transparence totale, vous trouverez les dates de souscription de chacun d'entre vous. Merci aux premiers souscripteurs et à tous les autres pour votre soutien.

Pour réserver à votre tour votre exemplaire dédicacé du livre (version papier) La Patiente, c'est ici.

 

1/ La liste des souscripteurs sera régulièrement mise à jour, et consultable sur le blog à des fins de transparence totale. Seuls vos nom et prénom y seront mentionnés. L'ordre d'arrivée des souscriptions y sera indiqué. Si vous ne souhaitez pas voir vos nom et prénom apparaître en clair, merci de mentionner sur votre mail de souscription que vous préférez l'utilisation de votre pseudo. Ni votre e-mail, ni votre adresse postale, ni votre numéro de téléphone ne seront publiés sur cette liste. Votre nom apparaîtra autant de fois que d'exemplaires souscris ;

 

2/ Lorsque la liste comportera au moins 500 souscripteurs, vous recevrez un mail de demande de confirmation de votre souscription, et vous devrez alors, et alors seulement, me faire parvenir le montant de votre souscription ;

 

3/ Les souscripteurs N°1, N°100, N°200, N°300, N°400 et N°500 recevront, après l'enregistrement du 500e souscripteur, un cadre photo avec cravate. Ce cadeau leur sera expédié avec leur exemplaire dédicacé.

 

Liste nominative des souscripteurs à la version papier de la patiente par ordre chronologique
1

Vava

http://vavascrap.canalblog.com/

1/05/2007 à 21:19:31
2

Isabelle Le Joubioux-Fiorini

http://www.scrapgazelle.com

1/05/2007 à 23:07:21

3

Corinne Boulay

http://accroplanches.free.fr/

2/05/2007 à 10:04:39
4

Corinne Boulay

http://accroplanches.free.fr/

2/05/2007 à 10:04:39
5  Isabelle Gallois 2/05/2007 à 15:13:32
6  Isabelle Gallois 2/05/2007 à 15:13:32
7  Catherine Barbarit 4/05/2007 à 10:46:29
8  Josiane Guénégo 9/05/2007 à 22:32:45
9  Martine Pérherin 11/05/2007 à 20:37:50
10  Marc et Géraldine Ecolan 13/05/2007 à 21:07:00
11  Monique Beuve 18/05/2007 à 18:27:38
12  Monique Beuve 18/05/2007 à 18:27:38
13  Joseph Gicquel 21/05/2007 à 03:52:22 
14  Sylvie et Thierry Martin 28/05/2007 à 21:34:13 
15  Libellule 05/06/2007 à 15:26:36
16  Libellule 05/06/2007 à 15:26:36
17  Patricia Pouleriguen Balloy 10/06/2007 à 15:51:47
18  Patricia Pouleriguen Balloy 10/06/2007 à 15:51:47
19  Florence De Kruijf-Landrieu 14/06/2007 à 10:04:48
20  Françoise Damnon 17/06/2007 à 13:45:18
21  Véronique Larrousse 21/06/2007 à 21:55:38
22  Véronique Larrousse 21/06/2007 à 21:55:38
23  Alain Birre 28/06/2007 à 00:22:45
24  Olivier Vignau 10/07/2007 à 10:51:10
25  Christine Derrien 23/08/2007 à 01:32:37
26  LesPasChiants 08/11/2007 à 17:30:00
27  LesZouZans 08/11/2007 à 18:27:00
28  Annick Evain 13/11/2007 à 22:26:00
29    
30    
31    
32    
33    
34    
35    
36    
37    
38    
39    
40    
41    
42    
43    
44    
45    
46    
47    
48    
49    
50    
51    
52    
53    
54    
55    
56    
57    
58    
59    
60    
61    
62    
63    
64    
65    
66    
67    
68    
69    
70    
71    
72    
73    
74    
75    
76    
77    
78    
79    
80    
81    
82    
83    
84    
85    
86    
87    
88    
89    
90    
91    
92    
93    
94    
95    
96    
97    
98    
99    
100    

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage...Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...