Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Agrandir le plan

 

 

Pour obtenir le son, placez votre souris sur la barre noire en bas de l'image et activez le haut-parleur

 

Hébergement

Tarif 2013*

Description

Avantages

Inconvénients 

♣/

Santiago

Seminario Menor (4)

Avenida Quiroga Palacios 2°A

15 702 Santiago de Compostela

Tel/fax : (00 34) 881031768

http://www.alberguesdelcamino.

com/santiago/albergue-seminario-menor

http://www.

albergueseminariomenor.com

santiago@

alberguesdelcamino.com

(177 places)

6 euros

 

 

 

.A un quart d'heure à pied de la cathédrale, sur une colline en face du quartier historique

.Grands dortoirs, dont les rangées d'une vingtaine de lits sont séparées par des cloisons basses. 4 à 5 dortoirs (mixtes) sur deux étages (2e et 3e)

.Zone réservée aux chambres individuelles, avec ou sans salles de bains privatives. Sanitaires communs dans cette zone.

.Immenses couloirs avec les anciennes cellules de moines transformées en chambres.

.Sanitaires hommes-femmes séparés à chaque étage

.Grande cuisine-salle à manger au sous-sol, ainsi que sanitaires (douches, lavabos, WCs)

.Consignes automatiques au sous-sol avant la salle à manger-cuisine (possibilité aussi d'y entreposer des vélos, à l'abri et en toute sécurité)

.Laverie (une machine à laver, un sèche-linge, à pièces)

.Draps en papier fournis

.Couvertures

.Charme et murs chargés d'histoire de cet immense monastère transformé en refuge pour pèlerins : l'expérience vaut vraiment le coup d'être vécue (on ressent beaucoup plus les contours de la vie monastique dans le seminario menor que dans le seminario mayor (très bel établissement également)

.Lits simples (non superposés), avec une mini-armoire fermée à clé pour chacun.

.Dortoirs spacieux avec mini-armoires personnelles fermées à clé.

.Nombreuses fenêtres pour une bonne aération du dortoir

.Calme

.Bel environnement, très beau point de vue sur le quartier historique

.Très bien situé, tant par rapport au quartier historique que les stations de bus et de train et la nouvelle ville

.Très propre

.Possibilité de cuisiner

.Le prix, 10 euros pour un lit au coeur de cette cité galicienne très touristique (15 euros pour une chambre individuelle)

.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène

.Toutes commodités recherchées par les pèlerins

.On ne peut faire sécher son linge à l'extérieur (pas d'accès à un jardin), on doit donc le faire sécher à l'intérieur, dans les grands et vastes couloirs qui mènent aux sanitaires

.Inconvénients des grands dortoirs : plus il y a de monde, plus il y a de risques de ronflements et bruits en tout genre. Mais ces dortoirs étant très spacieux, et les lits non superposés, on n'en souffre pas de trop. En outre, la sérénité du lieu et la mémoire de la vie monastique incite à la sérénité, au silence et au respect d'autrui.

.Manque de couverts et vaisselle en cuisine au regard du grand nombre de pèlerins dans cette auberge

.Le seminario menor n'est pas à proprement parlé au coeur du quartier historique de Santiago. Pour ceux dont c'est le premier critère de choix, d'autres solutions d'hébergements paraissent plus indiquées, comme le Seminario Mayor en face de la cathédrale (23 euros la nuit en chambre individuelle, incluant le buffet petit déjeuner)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(4) Depuis le 1er mai 2013, toutes les auberges de la Xunta de Galicia demandent 6 euros pour la nuit au lieu de 5 euros en 2012.

 

*Lorsqu'il n'y a pas de précision complémentaire, ce tarif désigne seulement la nuit pour une personne, sans petit déjeuner ou demi-pension

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l'univers, déclaré patrimoine de l'Humanité par l'Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J'ai donc décidé d'apprécier chaque hébergement m'ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ou trois cadeaux ♣♣ .

J'y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l'émotion d'un accueil, à l'harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l'humeur des hospitaliers, à la difficulté de l'étape ou à la météo du jour... Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l'atmosphère de l'hébergement, son âme et la qualité de l'accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l'esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l'autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l'objectif qu'ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

 

Pour voir l'hébergement suivant (Fisterra), cliquez ICI

Pour voir l'hébergement précédent (Padron), cliquez ICI

Pour revenir à la liste de mes hébergements de Valença do Minho à Santiagocliquez ICI

Pour revenir au sommaire de la rubrique Via Lusitanacliquez ICI


Pour consulter les articles de la rubrique Via Podiensis et Camino Francéscliquez ICI

Partager cette page

Repost 0
Published by

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...