Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 00:22

 

Bonjour à toutes et à tous,

Dans la droite ligne de mon carnet de voyage vers le plaine du Gange et les monastères bouddhistes du Sikkim, voici deux photos saisies à Birla House, la dernière demeure habitée par le Mahatma Gandhi.

Et, pour cette fois, je laisse à celui qu'un admirateur avait dénommé "la grande âme" (Mahatma), le choix de la pensée associée à la photo :

 

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 18:07

 

 

Bonjour à toutes et à tous,


 



Photo : Angkor, Siem Reap, Cambodge, juillet 2002. Le petit marchand khmer.



Cette fois, je poste cet article de Darjeeling, aux portes du Sikkim (Inde du Nord). Vous retrouverez mon carnet de voyage au mois de novembre sur ce blog. Cette photo me fait penser aux enfants du monde rencontres au cours de mes 26 ans de voyage. Pauvres souvent, mais toujours souriants, avides de communication et d'apprentissage. Le contraste me surprend a chaque retour en France, lorsque je vois ces enfants capricieux, jamais contents, aux visages fermes, incapables de se rendre compte de l'abondance dans laquelle ils vivent. Le trop n'est-il pas l'ennemi du bien ?

 

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 10:08

 

 Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Si cette photo fut prise quelque part en Asie (j'avoue humblement ne plus me souvenir de l'endroit exact), ce n'est pas du pays dans lequel je me trouve aujourd'hui. En effet, la globe-trotteuse que je suis est repartie sur les chemins du monde. En Asie. Inde du Nord. Pour un circuit combinant les plaines du Gange et les hautes montagnes du Sikkim. Ici, il n'est pas si facile de trouver des connections internet rapides, ainsi que traiter les photos avant publication. A mon retour, je vous promets un carnet de voyage sur ce periple. Sur les bords du Gange, je retrouve ce sentiment de paix et d'harmonie que m'inspirent toutes les eaux du monde, fleuves, lacs, mers, ruisseaux...

 

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 02:10

 

Bonjour à toutes et à tous,

Photo : une petite fillle indienne maya étudie avec ardeur dans le village de Chipiacul, au nord de Guatemala Ciudad, capitale du Guatémala.

Les indiens d'Amérique, comme nombre d'indigènes des cinq continents, ont vu un jour les européens, les "blancs", débarquer sur leurs terres, avec leurs us et coutumes dont ils revendiquaient la supériorité eu égard à ces "pauvres hères à coloniser et à éduquer". Les bons blancs ont alors inculqué leurs "bonnes manières" à ces êtres qu'ils considéraient comme inférieurs : l'alcool, les armes, l'argent, l'esclavage, la violence, l'éradication de leurs coutumes et de leurs croyances, le pillage de leurs richesses naturelles, le vol de leur terre. Ils ont imposé leurs croyances, leurs religions, leur intolérance, leur incompréhension et leur irrespect de la nature, leur ignorance des souhaits fondamentaux des âmes...

Nous sommes les descendants de ces "bons blancs", de ceux qui ont opprimé, décimé, massacré ces peuples parce qu'ils se croyaient supérieurs. Fort heureusement, les indiens d'Amérique comme les peuples-racines du monde entier ont réussi à transmettre à leurs descendants leurs propres valeurs, leurs propres enseignements, leur respect de la nature et de la vie sur terre, leurs connaissances de la cosmogonie et des interactions entre toutes les choses. Peu à peu, ils reprennent le pouvoir sur leur propre existence, ils réaffirment plus ouvertement leurs propres visions de la vie. Et transmettent à leurs enfants l'érudition de leurs ancêtres. A côté des matières d'enseignement générales et communes aux indigènes, aux blancs et aux métis, les communautés indiennes ajoutent des matières spécifiques : cosmogonie, astronomie, vie quotidienne, agriculture, mathématiques anciennes...

Et voilà qu'aujourd'hui, on nous refait le coup du "bon blanc" qui va imposer à tous ces immigrés -lesquels, c'est bien connu, "sont les responsables des malheurs des pauvres français" et de la "faillite de l'Etat"- des chasses à l'homme et des tests de paternité pour remplir des quotas... ou des charters. Comme le dit Abd El Malik dans sa chanson, "c'est pas moi, c'est les autres", quand allons-nous enfin considérer que les autres ne sont pas responsables de nos malheurs et déboires, mais que chacun d'entre nous est responsable de sa vie, de ses succès et de ses échecs ???

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 00:53

Bonjour à toutes et à tous,

Photo : Ile de Tinos, Cyclades, Grèce, août 2000

Voici une photo pour tous ceux qui ne sont pas partis en voyage cet été, pour tous ceux qui ont passé leurs vacances sous la pluie, pour tous ceux qui ont troqué maillots de bain et tenues d'été contre le véritable ciré marin breton et les bottes assorties (à ce propos, j'en ai vu de toutes les couleurs et de tous les styles, des bottes, au festival des Vieilles Charrues, des roses à fleurs bleues et vertes, des oranges à pois, des bottes de fermier, des cuissardes de pêcheur à pied, des bottes marines, etc... c'est promis, l'an prochain, je publie sur mon blog un reportage sur les bottes aux Vieilles Charrues, ça m'apprendra à oublier mon appareil photo)...

J'ai même entendu ce matin à la radio que la journée à la plage organisée par le Secours Populaire pour les enfants qui n'ont parfois jamais vu la mer a du être écourtée pour cause de pluie. "La première fois en 30 ans", disaient-ils. Pauvres de nous, le ciel n'arrête pas de pleurer de grosses larmes depuis... les élections. Les éléments ont changé de saison et ont peut-être perdu la raison. C'est bien connu dorénavant, il n'y a plus de saisons. L'été en avril, alors que les dictons avertissaient de ne pas se découvrir d'un fil, la neige au mois d'août, mais surtout pas en hiver, la pluie tout le reste du temps. Qu'est-ce qui lui prend à la terre ? Et au ciel son compère ? La terre et le ciel auraient-ils décidé de s'allier pour souligner les ignominies des humains à leur égard ? Il existe une loi universelle, dite de cause à effet, que je dénomme volontiers la loi du retour. Tout ce que nous émettons, nous le recevons, dans cette vie ou dans une (ou plusieurs) vie ultérieure. Le bon, comme le moins bon. Pour l'instant, nous assistons à un remake moderne du déluge. Certains petits malins ont-ils pensé à bâtir la nouvelle arche et à recenser les espèces encore vivantes qui pourront y embarquer ???

Photo : allez, une exception pour une fois, avec une deuxième photo, toujours de l'île de Tinos, en Grèce. De quoi rêver un peu, par le temps qui court...

Voici pour vous une photo toute de bleu vêtue, une porte ouverte vers la réflexion sur ce que nous avons fait de notre si belle nature. Et surtout sur ce que nous voulons en faire maintenant. N'est-il pas temps d'accepter que la nature est plus forte, et que nous y gagnerions à l'écouter et à abonder dans son sens. Ah oui, j'oubliais. Il faut d'abord y croire. Croire que l'on peut entendre les messages et les émotions des fleurs, des arbres, des minéraux, des animaux. Croire que tous ces êtres vivants peuvent nous aider à nous comprendre nous-mêmes. Alors seulement, nous pourrons peut-être inverser le cours des événements, et redonner sa noblesse à notre terre-mère.

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 01:14

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous emmène aujourd'hui tout en bas du continent américain. Dans ce bout du monde rendu célèbre par Nicolas Hulot : Ushuaïa. La Terre de Feu. La Tierra de Fuego. Argentine. C'était en février 1992.

 

Voici, allez savoir pourquoi, la pensée qu'elle m'inspire.

Quoi de plus beau que de regarder le monde évoluer profondément dans toutes les dimensions de son existence ?

 

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 11:33

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je vous propose aujourd'hui, dans la rubrique "une photo de voyage, une pensée", une photo réalisée l'été 1995 lors d'un voyage au Vietnam. Nous avions parcouru le Vietnam du sud au nord en sept semaines, avec un aller Paris-Saïgon / Ho Chi Minh Ville et un retour Hanoï-Paris.

 

 

Photo : A l'entrée du temple caodaïste de Tay Ninh à une centaine de kilomètres au nord-ouest d'Ho Chi Minh Ville. Le caodaïsme a emprunté à diverses religions de l'Orient et de l'Occident : bouddhisme, confucianisme, taoïsme, hindouisme, spiritisme vietnamien, christianisme, islam. Son père fondateur, Ngo Minh Chieu rêvait d'en faire une religion idéale. On trouve même à l'intérieur du temple la statue de Victor Hugo.

 

Voici la pensée qu'elle m'inspire : j'aime le respect des asiatiques pour leurs intérieurs, et pour ceux des autres. Avant d'entrer dans un lieu, privé comme public, les asiatiques se déchaussent automatiquement, laissant dehors les poussières et autres garnitures collées à leurs semelles lors de leurs déambulations à l'extérieur. Les sols sont souvent en bois, pour la plupart bien entretenus, et il est fort agréable de sentir le contact du bois sous ses pieds.

Je suis sensible à cette tradition, et je l'applique moi-même chez moi et chez les autres, souvent au grand étonnement de mes hôtes, parfois à leur grand contentement. L'on n'ose souvent rien dire lorsque, après une visite, nous découvrons nos parquets rayés et nos sols maculés, et que, pour l'agrément d'une soirée, nous devons passer des heures à effacer des traces qu'il aurait été si faciles de limiter. Et surtout, il ne faut jamais rien dire à nos chères têtes blondes ou brunes qui viennent de patauger dans la boue et les mares d'eau ! Ce souci asiatique me semble le premier des respects de nos hôtes. Question de sensibilité, sans doute. D'aucuns parleraient de maniaquerie. Peut-être. Tout réside dans la façon de considérer et de respecter les autres.

 

 Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 11:33

Bonjour à toutes et à tous,

Retour à la rubrique une "photo de voyage, une pensée". Le lien avec la pensée inspirée fut immédiat en regardant cette photo : "pour vivre heureux, vivons cachés".

 

Photo : Cambodge, mai 1992, dans le cadre du Tour du Monde de l'Enfance, un voyage au long cours de quatorze mois, nous avons accompagné un ingénieur agronome de notre connaissance sur le terrain. J'apprécie tout particulièremet la luminosité de cette région du monde et les innombrables sujets photographiques que nous offre la nature, le monde animal, végétal et minéral.

Il est vrai que, lorsque l'on sort des sentiers battus, il convient parfois de taire ses différences, tout en osant cependant les exprimer et les vivre, dans son quotidien. Mais l'on oublie souvent de considérer l'importance capitale de la transmission de pensée. Il est communément admis que la communication verbale, gestuelle, visuelle ne constitue qu'environ 30% de l'intégralité des échanges entre deux êtres. Et lorsque la pensée diffère de ce qui est exprimé par les sens sus-cités, l'interlocuteur reçoit deux informations contradictoires. Il reste alors sur une impression étrange, et ne peut adhérer totalement à ce qui s'est dit, car il reçoit en même temps la pensée de l'autre, la vraie, celle qui correspond à des convictions profondes.

Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »

 

Nourrissez-vous des paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en lignemon roman en ligne

 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 11:22
Bonjour à toutes et à tous,
Sabaï Dii,
Je vous ai invités la semaine dernière à prendre connaissance d’une nouvelle rubrique : « Une photo, une pensée ». De mon point de vue, les pérégrinations sur les cinq continents, comme le voyage intérieur, favorisent la réflexion et l’interrogation sur le sens de la vie. Sur la quintessence même de la nature humaine et de l’existence. Dans « Une photo, une pensée », je vous expose une des photos de mon quart de siècle de balades sur la planète… ainsi que la pensée qu’elle m’évoque. Tout simplement.
Je souhaite faire de ce blog un espace de réflexion et de partage sur le sens de la vie et du voyage. J’attends donc vos commentaires sur ce que vous inspirent cette photo et la pensée qui l’accompagne. Si les articles de ce blog vous semblent utiles à l’analyse et à l’évolution de chacun, aidez-moi à les faire connaître en communiquant leur existence à un maximum de personnes autour de vous. Merci d’avance de votre contribution.
 
 

 
 
Photo : sur le marché flottant de Damnoen Saduak, situé à une centaine de kilomètres de Bangkok, en Thaïlande, on échange et on vend frénétiquement toutes sortes de marchandises : fruits, légumes, poissons, viandes, nouilles, thé, etc. Les échoppes ? De longues barques, souvent agglutinées les unes aux autres. Il y a embouteillage aux heures de pointe sur la rivière.
 
 
Cette fois ce sont les légumes exposés sur cette barque qui ont suscité mes réflexions. Malgré le principe de précaution, les OGM (organismes génétiquement modifiés) se propagent peu à peu dans le monde entier. Les multinationales semencières et agroalimentaires focalisent l’attention des peuples sur la contribution de ces nouvelles cultures à la satisfaction des besoins alimentaires du plus grand nombre. Tout bon paysan ou jardinier récolte les graines de ses plantations de l’année, qu’il sèmera l’année suivante. Or les grands semenciers s‘activent, pour le soi-disant bien de tous, et en particulier des plus pauvres, afin de mettre sur le marché des graines stériles. Ainsi, les plantes ne fourniront plus les semences nécessaires pour les semis de l’année suivante. Les paysans et jardiniers du monde entier devront, chaque année, réinvestir dans de nouvelles semences.
 
Il existe une idée reçue selon laquelle la mondialisation profite à tous. Or, entre 1992 et 2002, le revenu par habitant a chuté dans 81 pays. Dans le Tiers-Monde, le nombre des "extrêmement pauvres" a augmenté de près de 100 millions. Un rapport du PNUD des Nations Unies mentionnait en 1998 que les 225 personnes les plus riches du monde disposent d'une fortune équivalente au revenu annuel cumulé des 47% d'individus les plus pauvres de la planète, soit plus de 3 milliards de personnes. Selon la même source, moins de 4% de la richesse cumulée de ces 225 plus grosses fortunes mondiales (évaluées à plus de 1000 milliards de dollars) autoriserait l'accès aux besoins de base et aux services élémentaires tels que la santé, l’éducation et l’alimentation… à tous les habitants de la planète.
 
 
 
 
Alimentez votre réflexion avec « Une photo, une pensée »
Nourrissez-vous des paroles des sages du monde
 
Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous
Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne
 
 
 
www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.
Repost 0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 18:22

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Photo : une vieille femme indienne sur le marché de Chichicastenango, Guatemala, juillet 1991

 

Je poursuis l'ouverture de mes nouvelles rubriques. Aujourd'hui, je vous invite à découvrir « Une photo, une pensée ». Les pérégrinations sur les cinq continents comme le voyage intérieur favorisent la réflexion et l'interrogation sur le sens de la vie. Sur la quintessence même de la nature humaine et de l'existence. Dans « Une photo, une pensée », je vous expose une des photos de mon quart de siècle de balades sur la planète ainsi que la pensée qu'elle m'évoque. Tout simplement. Je souhaite faire de ce blog un espace de réflexion et de partage sur le sens de la vie et du voyage. J'attends donc vos commentaires sur ce que vous inspirent cette photo et la pensée qui l'accompagne. Si les articles de ce blog semblent pertinents pour votre analyse et votre évolution, aidez-moi à les faire connaître en communiquant leur existence à un maximum de personnes autour de vous. Merci d'avance de votre contribution.

 

Pensée : « Ce qui nous fait le plus mal à nous autres les indigènes, c'est que notre costume, ils le trouvent joli, parce que ça fait rentrer de l'argent, mais la personne qui le porte, c'est comme si elle n'était rien ».

Rigoberta Menchu, dans « Moi, Rigoberta Menchu, une vie et une voix, la révolution au Guatemala »

 

 

Retrouvez Rigoberta Menchu dans Mémoires de Voyages

Nourrissez-vous des Paroles des sages du monde

Restez informé(e) de la parution des prochains articles, abonnez-vous

Vibrez avec « La Patiente », mon roman en ligne


 

www.voyageursdunouveaumonde.com, le blog de toutes les formes de voyage, de la photo de voyage, et des loisirs créatifs sur le thème du voyage... © Tous droits de reproduction textes et images interdits. Merci de votre compréhension.

Repost 0

Blog À Part...

  • : Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • Le blog des voyages vers les cinq continents, du voyage intérieur, roman en ligne, photos, scrapbooking, encadrement, cartonnage, loisirs créatifs...par Fabienne B.
  • : Des voyages vers les cinq continents depuis un quart de siècle au voyage intérieur, le blog d'un(e) électron libre et passionné(e)d'itinérances.
  • Contact

New : mon camino portugais!

Lorsqu'en mai 2012, j'ai entamé au Puy-en-Velay mon itinéraire jacquaire, j'étais loin d'imaginer succomber à la magie de ces voies légendaires. Et repartir sur la Via Lusitana moins de six mois après mon arrivée à Saint Jacques de Compostelle. De Lisbonne, je me suis lancée le 20 avril 2013 sur le "caminho portugues". S'il souffre parfois de longues portions de routes asphaltées et dangereuses, ce chemin n'en demeure pas moins fondamental...pour l'Histoire de l'humanité !

Pour tout savoir sur cette Via Lusitana, cliquez sur COMPOSTELLE 2013

Et bien sûr,  la rubrique Via Podiensis et Camino Francés, cliquez sur COMPOSTELLE 2012

Compostelle 2012

1600 kilomètres ! Partie du Puy en Velay le 5 mai 2012, j'ai marché jusqu'à Saint Jacques de Compostelle en 4 fois : 11 jours en mai, 13 en juin, 11 en août et 33 en septembre-octobre. Après une journée de repos à Saint Jacques de Compostelle, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé en ralliant Fisterra, la fin des terres galiciennes, tournée vers l'Amérique, les pieds dans l'Océan. De belles rencontres chaleureuses, des encouragements mutuels, le respect de la nature et d'autrui, l'entraide de tous les instants, entre pèlerins et autour des pèlerins, cheminement intérieur et spirituel ont jalonné cette merveilleuse aventure humaine. J'ai salué Saint Jacques dans sa dernière demeure le 22 octobre 2012 sur le Champ des Etoiles, après avoir fêté mes cinquante ans au sommet d'O Cebreiro, et noyé mon regard dans l'azur de l'atlantique le 26 octobre avant, pour la première fois depuis le départ, de rebrousser chemin pour redescendre du phare de la fin des terres ! Pour accéder à la liste à jour des articles publiés, et au détail des articles sur Compostelle 2012, Via Podiensis et Camino Francés, CLIQUEZ ICI

Remontez Le Temps

Qu'ai-je à dire ?

Référencé sur...